ACTUALITÉ MEMBRES publié le 17 juin 2013 • Département / Unité Direction générale Communications Actualités Radio Télévision

L'UER condamne la menace d'action en justice brandie par le gouvernement grec à l'encontre des opérateurs satellite qui transmettent le signal d'ERT

Genève, le 17 Juin 2013

 Ingrid Deltenre, Directrice générale de l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) a condamné aujourd'hui la menace d'action en justice brandie par le gouvernement grec à l'encontre des opérateurs satellite qui transmettent le signal d'ERT en Europe et en Asie.

"Nous exhortons le gouvernement grec à revenir sur les menaces proférées à l'encontre des opérateurs satellite et à rétablir la continuité des chaînes des médias de service public en Grèce et dans le monde" a déclaré Mme Deltenre.

Ces menaces, qui démentent l'offre formulée vendredi dernier par Antonis Samaras, Premier ministre grec, de rétablir certains programmes d'actualités du service public, portent un nouveau coup à la liberté d'expression et d'information, ainsi qu'au pluralisme des médias en Grèce.

La semaine dernière, la brutale fermeture, par le gouvernement grec, des stations de radio et chaînes de télévision d'ERT, ainsi que de son site Internet, a été fermement condamnée par l'UER et plus de 50 directeurs généraux des organismes qui la composent, parmi lesquels la BBC, l'ARD, la ZDF, la RAI, RTVE, la RTBF et France Télévisions. Cette fermeture a également fait l'objet de vives critiques du Parlement européen, du Conseil de l'Europe, de l'OSCE et d'un grand nombre d'autres organisations et associations de presse du monde entier.  

L'UER ne relâchera pas les efforts qu'elle consent pour veiller à ce que les citoyens grecs aient accès aux informations fiables et pertinentes qui sont la marque d'un radiodiffuseur de service public indépendant et pluraliste.