European Recommendation Box

Pour une information digne de confiance dans un espace médiatique turbulent

Screenshot of the website

L'UER lance l’initiative baptisée « Une perspective européenne », qui a vocation à édifier une sphère publique propice à une information digne de confiance et fondée sur des valeurs communes.

DE QUOI S'AGIT-IL ?

« Une perspective européenne » est un service de recommandation qui permet aux publics européens de poser un regard neuf sur leurs sujets de préoccupation communs et leurs intérêts mutuels.

Ce service aide les Européen.ne.s à contextualiser les sujets les plus repris, tels que la pandémie de Covid-19, les changements climatiques ou les flux migratoires, et à mieux comprendre comment les pays voisins font face à ces défis.

MODE DE FONCTIONNEMENT

Les contenus d’actualité produits et édités par les médias de service public et Membres de l’UER de Belgique (RTBF), de Finlande (YLE), de France (France Télévisions), d’Allemagne (BR-ARD), d’Irlande (RTÉ), d’Italie (RAI), du Portugal (RTP), d’Espagne (RTVE) et de Suisse (SWI swissinfo.ch), ainsi que par ARTE, chaîne franco-allemande, sont rassemblés et mis à disposition sur une plateforme d’actualités numériques novatrice.

Les organismes participants partagent les mêmes valeurs éditoriales et bénéficient de la confiance du public.

QUI SÉLECTIONNE LE CONTENU ?

Chaque organisme participant met des sujets à disposition via une plateforme numérique spécialement conçue à cet effet, sur laquelle ces sujets sont traduits en plusieurs langues à l'aide d'EuroVOX, outil mis au point par l'UER et reposant sur une technologie de pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Le tout s'inscrit dans un encadrement éditorial rigoureux.

Les rédactions participantes sélectionnent ensuite les sujets les plus pertinents pour leurs publics et les publient au moyen d’une vignette interactive présente sur leurs sites Internet et applications.

Chaque diffuseur sélectionne les sujets susceptibles d'intéresser son public. L'utilisateur y accède par un widget dédié figurant sur les sites web et les applications de la chaîne.

QUELLE VALEUR AJOUTÉE ?

Cet outil offre aux diffuseurs la possibilité de dépasser les barrières linguistiques et de proposer des contenus fiables aux citoyen.ne.s européen.ne.s de tous âges.

« Une perspective européenne » contribue à l’édification d'une sphère publique européenne ancrée dans les valeurs fondamentales de l’UE que sont le respect de la dignité humaine, l'égalité, l'inclusion et l'état de droit. Cette initiative entend également mettre la diversité en lumière et favoriser la compréhension mutuelle à l’échelle du Vieux Continent.

UN CONTREPOIDS AUX ACTEURS DE LA DÉSINFORMATION

L'initiative se propose de rassembler toutes celles et tous ceux qui cherchent à s'orienter dans un espace médiatique sursaturé et de plus en plus chaotique. « Une perspective européenne » constitue un puissant contrepoids aux campagnes de désinformation ou à l’information tendancieuse et clivante.

SUR QUELS PRINCIPES ÉDITORIAUX REPOSE-T-ELLE ?

Les médias de service public utilisant le service de recommandations ont convenu d’adhérer aux principes éditoriaux suivants :

  • Les contenus doivent aborder des thèmes évocateurs pour l’ensemble des Européens et Européennes et toucher les pays, sociétés et groupes d’identité dans leur multiplicité. 
  • Les contenus doivent servir à informer et à expliquer l’impact des politiques, des décisions et des actions des institutions et des gouvernements européens, et à évaluer dans quelle mesure celles-ci, en favorisant le développement des principes européens fondamentaux, influent sur la vie des citoyen.ne.s. 
  • Les participant.e.s doivent adhérer aux principes de la diversité et de l’inclusion, garantir que les contenus d’actualité font entendre des voix, des opinions et des témoignages personnels reflétant la totalité du paysage social européen, y compris ceux des groupes vulnérables ou marginalisés.
  • Les contenus doivent être soumis à des processus éditoriaux indépendants et à l’obligation de rendre compte. Ils doivent être exacts et pertinents, justes et respectueux, en particulier de la dignité humaine et de la diversité de pensée.

Enfin, l’ensemble des participant.e.s adoptent une approche systématique de la gestion des réclamations et des mesures de correction.

QUI EN EST À L'ORIGINE ?

L’initiative « Une perspective européenne » est cofinancée par la Commission européenne, dans le cadre de son plan d’action visant à soutenir la relance et la transformation des secteurs des médias et de l'audiovisuel de l'UE. Ce sont toutefois les diffuseurs participants qui assument les frais de production des contenus, et qui conservent le contrôle éditorial sur leurs sujets.  

Le projet est placé sous l'égide de l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), la plus grande alliance de médias de service public dans le monde. L'UER est particulièrement bien placée pour coordonner les efforts de ses Membres, puiser dans un réservoir de compétences et de ressources et révolutionner le partage des contenus dans l'espace médiatique européen.

« Une perspective européenne » s'inspire de l'outil Eurovision de suivi de l’actualité inauguré en 2020 par 14 Membres de l'UER. L’initiative a vocation à permettre aux diffuseurs participants de suivre en temps réel les contenus en ligne produits par leurs homologues, à l’aide d’un système de traduction assistée par IA, de recommandations automatiques générées par l’outil PEACH et de filtres permettant d’identifier les sujets susceptibles de trouver un écho auprès de chaque public national. 

Une autre offre de contenu, baptisée « Collection européenne », vient compléter « Une perspective européenne ». Cette « Collection européenne » est une série de documentaires, magazines et reportages sur des enjeux touchant actuellement la société et la politique européennes. Coordonnée par ARTE, elle rassemble des programmes produits par les MSP allemands ARD et ZDF, France Télévisions et la SRG SSR (Suisse).

QUEL RÔLE POUR L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ?

Le recours à l'IA vise à renforcer la pertinence et la diversité de l'information en fonction du public cible, à l’aide de la traduction automatique, de la transcription textuelle et des outils de recommandation.

  • L'intelligence artificielle au service de la traduction : il sera clairement indiqué qu'un sujet d'actualité a été traduit, en tout ou en partie, au moyen d'algorithmes, par le biais d'une mention telle que « traduit par IA ».
  • L'IA au service de la sélection des sujets : en cas de sélection automatique des sujets, en tout ou en partie, au moyen d'algorithmes (avec ou sans intelligence artificielle), une note en fera également mention (« sélection effectuée par IA »).

Le recours à l'intelligence artificielle se fera dans le strict respect de la mission de service public, de l'éthique et de la déontologie. Les médias de service public s'engagent à utiliser les fonctionnalités de l'intelligence artificielle dans le respect des droits fondamentaux, notamment la liberté d'expression et d'information, et de manière à promouvoir la diversité culturelle et sociale.

 

Contacts

Wouter Gekiere
Responsable de la politique règlementaire européenne
+32 2 286 91 12
gekiere@ebu.ch
Nicola Frank
Responsable des relations institutionnelles et internationales

+32 74 677 76 86
frank@ebu.ch
LinkedIn
Michael Randall
Liaison Officer