COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 12 juil. 2019 • Département / Unité Eurovision Sport

Les Membres de l'UER enregistrent une audience record à l'occasion de la Coupe du monde féminine de la FIFA™

FIFA/FIFA via Getty Images

Les Membres de l'UER ont enregistré des taux d'audience impressionnants et réalisé une couverture sans précédent de cette compétition, ce qui marque un tournant dans la visibilité du sport féminin.

Les radiodiffuseurs européens de service public opérant sur les 38 territoires* couverts par le contrat Eurovision Sport, ou ayant conclu des accords individuels**, ont permis à des millions de téléspectateurs de suivre toutes les phases du tournoi sur leurs chaînes en accès libre.

Selon les premières données relatives aux territoires entrant dans le contrat Eurovision Sport, le nombre de téléspectateurs et le nombre total d'heures d'écoute ont fait un bond par rapport à 2015.

Ainsi donc, le nombre total d'heures d'écoute lors de la finale s’est élevé cette année à 15,1 millions**, contre moins de 1 million en 2015. Cette envolée reflète la hausse importante du nombre d'heures de diffusion du tournoi sur l'ensemble des territoires couverts par le contrat Eurovision Sport (ce nombre étant en effet cinq fois supérieur à celui  de 2015).

NOS, radiodiffuseur néerlandais, a enregistré une part de marché de 88% lors de la finale qui a vu l'équipe hollandaise affronter les États-Unis. NPO1, sa principale chaîne, a rassemblé 6,3 millions de téléspectateurs pendant ce match et obtenu une part de marché de 78,5% pour la demi-finale.

Les statistiques sont tout aussi impressionnantes dans les pays dont les équipes ne participaient pourtant pas à la compétition : la Télévision tchèque, par exemple, a vu sa part de marché quasiment tripler par rapport à 2015 lors de la finale (celle-ci est en effet passée de 2,91% pour le match qui avait opposé le Japon aux USA en 2015 à 6,71% pour la finale 2019). En Slovénie, la RTV a indiqué que la finale avait réuni un large public : la chaîne a en effet multiplié par sept sa part de marché par rapport à 2015 (celle-ci passant de 2,0% cette année-là à 14,20% en 2019).

L'Eurovision Sport a en outre lancé un service en ligne baptisé football.eurovisionsport.tv, qui est venu compléter avantageusement la couverture audiovisuelle réalisée par les Membres de l'UER. Les fans pouvaient eux-mêmes accéder à cette plateforme et sélectionner les images de direct à leur guise ; ils étaient alors redirigés vers leur radiodiffuseur national, ou pouvaient accéder au contenu en ligne. C'est en Suisse, en Grèce, en Turquie, en Estonie et en République tchèque que les fans de football ont été les plus nombreux à utiliser cette plateforme, sur laquelle ils passaient en moyenne 24 minutes. Parmi ces utilisateurs, on comptait 32% de femmes et 55% de moins de 34 ans.

Stefan Kürten, Directeur exécutif de l'Eurovision Sport, déclare : "Cette coupe du monde marque de toute évidence un tournant pour le sport féminin. Si celui-ci est de plus en plus mis en valeur, c'est notamment grâce aux efforts des médias de service public européens. Nos Membres, en particulier, ont accordé une large place à la Coupe du monde féminine de la FIFA™ sur leurs chaînes en accès libre, ce qui a permis à des millions de fans de vivre la compétition au plus près et de suivre les exploits des footballeuses, contribuant ce faisant à faire de ce tournoi l'un des temps forts du calendrier sportif. Nous nous félicitons également que les pays dont les équipes ne participaient pas à cette coupe du monde aient eux-mêmes largement couvert la compétition. Les collaborateurs de l'Eurovision Sport ont tous travaillé d'arrache-pied dans l'intérêt des territoires couverts par notre contrat*. Ils ont aussi prêté leurs concours à la diffusion de la compétition et leurs efforts ont été couronnés de succès. Ils ont ainsi montré la voie au développement du sport féminin en Europe."

(*) Les 38 pays sont les suivants : Albanie, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Bélarus, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Estonie, Géorgie,Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Kazakhstan, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldavie, Monténégro, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Turquie et Ukraine.

(**) Les radiodiffuseurs d'Allemagne, d'Espagne, de Finlande, de France, d'Italie, de Norvège, du Royaume-Uni, de Russie et de Suède faisaient partie des médias européens ayant conclu des accords individuels.

(***) Données concernant les 17 territoires suivants, qui entrent dans le cadre du contrat Eurovision Sport :  Arménie, Autriche, Belgique flamande, Belgique wallonne, Bulgarie, Estonie, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Serbie, Slovénie et Suisse.

 

Liens intéressants

FIFA
football.eurovisionsports.tv
Eurovision Sport

Contact detail

Leanne Williams
Senior Communications Officer
+41 22 717 2461
williamsl@ebu.ch