ACTUALITÉ publié le 26 juil. 2019

L'audio de prochaine génération se rapproche d'une technologie de marché de masse

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a publié une nouvelle spécification globale reposant sur une solution UER qui permet au secteur du divertissement d’offrir plus facilement des expériences audio immersives de pointe, des contenus multilingues et des services spéciaux pour les malentendants, sans qu'il soit nécessaire d'investir dans des productions audio distinctes pour chaque plateforme.

Pour les producteurs de contenu et les radiodiffuseurs, cette technologie ouvre la voie à l’audio de prochaine génération (NGA), ce qui leur permettra d’éviter de devoir choisir entre plusieurs systèmes disponibles dans le commerce, couramment utilisés dans certaines régions et pour certains appareils, mais pas dans d'autres. 

« C'est un succès majeur pour les instituts de recherche et de développement rassemblés au sein du groupe Technologies de radiodiffusion de demain (BTF) de l'UER », affirme Hans Hoffmann, qui dirige l'équipe chargée des éléments fondamentaux des médias et de la production au Département Technologie et Innovation (T&I) de l'UER.

Le support audio EAR de l'UER, fruit de la collaboration entre l’IRT, la BBC, France Télévisions, b<>com et le groupe BTF, est une technologie open source pour la création et la distribution de contenu audio de prochaine génération. EAR a d’abord été soumis à l'Union internationale des télécommunications, puis certains radiodiffuseurs et deux des principaux fabricants de systèmes NGA, Dolby et Fraunhofer, y ont apporté des modifications. Le produit final a été publié sous le nom d’« ITU ADM Renderer ».

Qu'est-ce que l'audio de prochaine génération (NGA) ?

Imaginez vouloir écouter la couverture sportive internationale de votre radiodiffuseur en direct sur votre téléphone. Vous branchez vos écouteurs et vous voilà aussitôt happés par l'ambiance du stade, plus réaliste et enveloppante qu'en simple stéréo. Vous choisissez l'un des commentaires disponibles, ajustez le volume, et pendant un instant vous vous croyez au stade.

La technologie NGA intéresse les producteurs de contenu parce qu'elle propose de multiples fonctions (contenu multilingue, services spéciaux notamment pour les malentendants, son immersif à 360 degrés, p. ex.). Les appareils d'utilisateurs dotés de la technologie NGA créent automatiquement le mix adéquat, reposant sur les capacités physiques du système de lecture, et permettent à l'utilisateur de faire des choix en fonction de ses besoins. Un grand nombre de ces fonctions peuvent être prises en charge sur des appareils normaux et nécessitent uniquement logiciel adapté pour les activer.

Grâce à des haut-parleurs et à des technologies de traitement innovants, les expériences audio immersives ne nécessitent plus de systèmes Home Cinema complexes, mais juste une barre de son ou un bon casque, permettant ainsi à un nombre croissant d'auditeurs de profiter du son immersif. 

Avec la technologie NGA, il est possible d’offrir des services et des expériences audio à des appareils aux capacités audio extrêmement variées.

Créer plus facilement de la NGA

Il existe plusieurs systèmes NGA disponibles dans le commerce qui ne sont pas tout à fait compatibles entre eux (notamment Dolby, Fraunhofer et Xperi) ; ils sont actuellement utilisés dans les cinémas et dans un nombre croissant de téléviseurs et de barres de son.

Cela signifie qu'à l'heure actuelle, les créateurs de contenu doivent choisir l'un des différents formats NGA pour pouvoir diffuser leur contenu dans une région particulière, sur une plateforme particulière ou sur un type particulier d'appareils, ce qui limite la portabilité dudit contenu sur d'autres marchés. Cette fragmentation du marché représente un véritable obstacle pour les producteurs de contenu prêts à adopter la NGA, ainsi que pour les fournisseurs de systèmes de production qui seraient disposés à doter leurs produits de cette technologie.

Publiée en 2018, la spécification du support audio EAR de l'UER offre une solution pragmatique à ce problème, en définissant un format indépendant du fournisseur qui pourrait être facilement adapté à l'un des systèmes déjà commercialisés. La spécification de l'UIT qui inclut l'EAR représente un consensus entre de multiples parties prenantes publiques et commerciales.