BLOG publié le 13 sept. 2019

Les médias de service public sont essentiels à la démocratie

Des médias de service public stables et vigoureux sont essentiels au fonctionnement des démocraties en bonne santé.

Un nouveau rapport de notre Service d'analyse médias souligne à quel point la popularité et le financement des médias de service public (MSP) sont liés à la bonne santé d'une démocratie.

Ce rapport se fonde sur six grands indicateurs définis à l'échelle internationale, qui soulignent les liens étroits entre la vigueur d'une démocratie et le dynamisme de ses médias publics.

Il établit, par exemple, que dans les pays où les MSP jouissent d'un financement adapté et d'une part de marché élevée, la stabilité politique est plus importante et la corruption mieux maîtrisée.

Nous en avons toujours été convaincus, mais nous avons été surpris de prendre toute la mesure de ces corrélations.

Au moment même où nous célébrons la Journée internationale de la démocratie, le 15 septembre, il est important de rappeler l’importance de ces liens.

La vraie démocratie est une voie à double sens, fondée sur le dialogue, un dialogue nourri par des médias libres et indépendants.

Or, force est de constater que dans les pays où les MSP sont fragilisés, la démocratie ne se porte pas bien et le processus démocratique ne répond pas pleinement aux attentes de la population.

Cette année, la participation est le thème de la Journée internationale de la démocratie. Il existe en effet une corrélation particulièrement forte entre le niveau de financement des MSP dans un pays et l’ampleur de la participation politique. Dans les pays où les médias de service public sont correctement financés, les citoyens sont nettement plus susceptibles de prendre une part active à la vie politique, ce qui est le fondement d'une bonne gouvernance.

Dans le monde polarisé qui est le nôtre aujourd'hui, il est trop facile de s'enfermer dans sa propre petite « bulle de filtrage » et de s’isoler intellectuellement.

Les MSP fournissent aux citoyens des informations de qualité et leur présentent toute une palette de points de vue. Ils les conduisent à s’interroger sur leurs convictions et font évoluer leur perception du monde. Ils n’hésitent pas à demander des comptes aux gouvernements et aux autorités et sont la voix de ceux qui, autrement, ne pourraient pas se faire entendre.

Alors que l'espace civique se réduit progressivement, les citoyens ont besoin de pouvoir accéder facilement à des médias indépendants pour poser ensuite des choix éclairés sur leur vie, la société au sein de laquelle ils vivent et leur État-nation.

C'est la raison pour laquelle nous devons soutenir et protéger nos radiodiffuseurs de service public, leur garantir un financement stable et approprié, et assurer leur visibilité sur tout l’éventail des nouvelles plateformes. Ce n’est qu’ainsi que le public pourra trouver facilement et utiliser des informations dignes de confiance.

Des médias libres et indépendants sont l'une des pierres angulaires de la démocratie européenne. À une époque où les médias sont de plus en plus menacés par la politique et le pouvoir, nous devons faire entendre notre voix pour défendre nos valeurs communes et faire en sorte que les citoyens puissent continuer d'être des acteurs majeurs de leur démocratie.

Liens intéressants


Democracy & PSM Report

Ecrit par

Noel Curran
Directeur général de l'UER

+41 22 717 2005
dgo@ebu.ch