ACTUALITÉ publié le 11 juin 2020

La "Drama Initiative" – une petite révolution dans les dramatiques des MSP

Photo courtesy of VRT

Entretien avec Elly Vervloet, coordinatrice de la "Drama Initiative".

« En tant que médias du service public (MSP), nous devons décider qui sont nos partenaires dans ce monde. Et la réponse est évidente. Ce devrait être nous, les MSP, qui devrions travailler ensemble en tant que partenaires de premier choix. Le MSP devrait toujours être le plan A. »  

Le théâtre est une expérience partagée; il rassemble des auditoires de tous les groupes démographiques et aide à donner un sens à notre monde. Il s’agit d’un genre vital pour MSP et l’UER s’engage à permettre à ses Membres de fournir un contenu dramatique à un public aussi large que possible, y compris les plus jeunes. 

Mais à un moment où les budgets sont serrés, où la prise de décisions prend du temps et où la concurrence est féroce – et tout cela dans le contexte d’une pandémie mondiale – alors la réalisation de cet engagement peut être difficile, au mieux.

Participez à la "Drama Initiative" de l’UER – une série de projets qui exploitent le meilleur des qualités du MSP – collaboration, créativité et réseaux forts – pour rendre le grand drame européen accessible à tous nos membres et à leur public.  

Elly Vervloet est coordinatrice du Drama Initiative et du International Drama Executive de VRT. Elle a travaillé à VRT, d’abord dans l’information et la production, puis plus récemment dans la coproduction de pièces dramatiques pendant plus de 26 ans. Enfant, sa passion pour le théâtre s’est enflammée et elle est restée avec elle tout au long de sa carrière en radiodiffusion.

Dans cette interview, elle explique pourquoi le théâtre est un genre clé pour le MSP ; comment le projet "Drama Initiative" est nécessaire pour le MSP et pourquoi l’initiative peut coexister avec d’autres plateformes.

« Le théâtre est d’une importance vitale pour le MSP. C’est une excellente façon de raconter des histoires qui sont pertinentes pour la société. C’est divertissant et les gens ont besoin de divertissement, surtout maintenant. Mais cela a aussi une pertinence sociétale, ce qui est important pour le MSP parce que c’est ce qui nous distingue. 

« Les dramatiques plaisent aux jeunes publics – ce avec quoi nous, les MSP, avons tous du mal – en reflétant leurs expériences. Et c’est aussi un facteur important : les grands drames attirent les gens vers les plateformes, les font rester et revenir. »

Comment la "Drama Initiative" fonctionne :

La "Drama Initiative vise à permettre un accès précoce à des contenus dramatiques de haute qualité, à permettre aux dirigeants européens de MSP de jeter un premier regard sur les projets en développement et à leur donner la possibilité de coproduire et/ou de pré-acheter – ce qui est financièrement opportun, tout en répondant à un besoin de contenu dramatique nouveau et ambitieux.

Pour Elly, l’initiative dramatique est le bon projet au bon moment et fait une déclaration européenne forte, car elle a la collaboration au cœur. Et, parce que le théâtre – dans un marché de production toujours plus encombré - est coûteux à faire, la collaboration est essentielle. 

« L’UER a communiqué avec moi parce que mon rôle au VRT consiste à établir une collaboration internationale, à obtenir le financement de nos projets et à travailler ensemble à la création d’un réseau. C’était donc évident pour moi de le faire!

« Pour moi, la principale priorité était de créer le réseau, car nous ne pouvons collaborer les uns avec les autres que si nous apprenons à nous connaître. C’est une affaire de gens et il est malheureux que, dans la situation actuelle du COVID-19, nous ne puissions pas nous rencontrer en personne. 

« Nous appelons cela un réseau de coproduction, mais il n’est pas nécessaire que ce soit une coproduction, c’est essentiellement un réseau de MSP; les Membres de l’UER qui apprennent à se connaître, qui savent ce qu’ils font et où nous pouvons facilement dire : « Oh, il s’agit d’une belle proposition de la Suède, du Royaume-Uni ou de la Belgique et je voudrais entrer dans ce ASAP."

« Il peut s’agir de co-développement, de coproduction, de prévente, et en s’impliquant, il est plus facile de financer des projets et le contenu est rendu accessible à tous les MSP – car si nous allons tous immédiatement sur Netflix pour obtenir des projets financés, ce projet ne sera plus accessible aux radiodiffuseurs publics. Pendant, disons, cinq à dix ans.

« Ce que nous avons créé est une fenêtre exclusive pour les Membres de l’UER afin de jeter un regard neuf sur de très bons projets et avant qu’un distributeur ou une plateforme ne soit à bord. C’est une façon très directe et transparente de travailler, sans avoir à payer de frais de distribution.

« L’UER sort du processus dès le début des négociations entre le principal radiodiffuseur, le producteur et les parties intéressées. Il s’agit donc vraiment de faciliter, de connecter les gens et de mettre une plateforme à la disposition des radiodiffuseurs pour diffuser leur matériel. Donc, ça a beaucoup d’avantages et ce n’est pas trop administratif, vous savez ? Il n’y a pas besoin de faire un dossier complet ».

Il ne s’agit pas de faire la guerre aux plateformes commerciales :

Elly souligne que la "Drama Initiative" n’est pas une initiative contre les plateformes, au contraire.

« Les plateformes ont joué un rôle très important en nous mettant au défi de devenir meilleurs, de devenir plus rapides et de faire de meilleurs drames. L’"Initiative Drama" n’est pas une déclaration de guerre. 

« Pour moi, c’est une façon de coexister. Il s’agit de chercher des solutions de rechange, et ce n’est qu’une autre façon de collaborer. Donc, ce n’est pas contre les plateformes, mais quelque chose qui peut coexister avec elles.

« C’est la même chose pour les distributeurs. J’imagine que certains distributeurs n’aiment pas voir cela se produire parce qu’ils doivent alors travailler avec des découpages et les territoires disponibles pour vendre deviennent plus petits - bien que, sans doute, cela montre le potentiel de vente quand une série est coproduite par un ou plusieurs partenaires internationaux. Dans l’ensemble, c’est quelque chose que nous devons faire et nous devons trouver un moyen de traiter avec les distributeurs et les plateformes. »

L’impact potentiel :

Elly s’attend à ce que l’impact de la Drama Initiative soit vaste à plusieurs niveaux. Augmenter les commissions, fournir un contenu plus varié et être financièrement opportun pour que le MSP y participe. 

« Le financement des projets est essentiel, mais il s’agit aussi d’échanger du contenu, des compétences et des idées créatives en travaillant ensemble. En fin de compte, il s’agit d’augmenter la quantité de contenu auquel nous avons accès.

« Il est frustrant que, parfois, c’est le MSP qui croit en une série dès le début, ce qui en fait un succès international en achetant la ou les première(s) saison(s). Et puis, tout d’un coup, cette même série à succès est vendue à une plateforme mondiale et, par conséquent, n’est plus accessible à ces mêmes MSP qui y croyaient depuis le début.

« Cela a donc déclenché des discussions avant la formalisation de la "Drama Initiative", où nous avons réalisé que nous devions faire quelque chose, parce que si nous ne le faisions pas, il nous serait très difficile d’obtenir des séries dramatiques de grande qualité et de les conserver.

« Pour moi, nous devons décider en tant que MSP, qui sont nos partenaires dans ce monde? Et la réponse est évidente ! Ce devrait être nous – MSP – qui travaillons ensemble en tant que partenaires de premier choix. Et si cela ne fonctionne pas, alors nous pouvons aborder d’autres plateformes. Mais le MSP devrait être le plan A - toujours.

« Je pense que l’UER et son réseau ont un grand potentiel pour le faire fonctionner. Et je crois que les députés pensent qu’il se passe quelque chose; quelque chose de très concret, de précieux, quelque chose qui fonctionne. 

« Je suis certainement très curieux parce que tout le monde dit toujours : « Nous devons collaborer davantage, nous devons faire ceci et nous devons le faire! Voici donc une offre à faire et j’aimerais savoir si les radiodiffuseurs ont l’intention de collaborer davantage. Nous en sommes au début. Mais les signes sont positifs. »

L’effet du COVID-19

La "Drama Initiative" fonctionne actuellement sur fond de crise du COVID-19. Pour Elly, la pandémie mondiale, tout en soulevant des obstacles évidents - en particulier les contraintes sur le contact face à face et, bien sûr, la création d’un tout nouvel ensemble de priorités urgentes pour les radiodiffuseurs - On peut aussi soutenir que cela justifie que davantage de dramatiques soient mises à la disposition des médias de MSP et de l’ensemble de ceux-ci – et certaines concerneront la pandémie actuelle.

« VRT développe actuellement une nouvelle série appelée ARCADIA, en collaboration avec le diffuseur public néerlandais KRO-NCRV et la société de production indépendante jonnydepony.

« Lorsque la société de production a créé l’idée il y a un an et demi, elle nous l’a présentée comme « après l’éclosion d’un virus mortel, une nouvelle société est créée… » N’est-ce pas quelque chose ?L’an dernier, nous l’avons présenté au sein du réseau de l’UER et je suis heureux de dire que nous concluons des pourparlers avec ARD pour intervenir en tant que coproducteur également. Ce sera donc une coproduction européenne, VRT, KRO-NCRV, ARD et JDP. Comment est-ce pour la collaboration entre les MSP ?

« Je dois souligner qu’ARCADIA n’est pas un virus mortel en tant que tel. Il raconte l’histoire d’une nouvelle société créée après le virus, avec de nouvelles règles à suivre, afin que les gens restent en bonne santé et productifs. Arcadia pose des questions : dans quel genre de société voulons-nous vivre? Voulons-nous une société où les gens vivent ensemble dans la solidarité, ou voulons-nous une société où tout le monde obtient ce à quoi il a droit : les gens forts obtiennent plus, les gens vulnérables un peu moins? Et si moins se révèle être beaucoup trop peu? Voulez-vous mesurer, ou voulez-vous partager?

« Et nous y voilà, certaines de ces questions sont déjà posées. Mais cela met l’accent sur le drame et sa pertinence pour la société. »

Contacter Elly sur vervloet@ebu.ch 

Liens intéressants

Drama Initiative

Contacts

Jo Waters
Senior Communications Officer

+41 22 717 2501
waters@ebu.ch