COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 16 janv. 2023

Le CIO attribue l'exclusivité des droits médias pour les Jeux Olympiques de 2026 à 2032 en Europe à l'Union Européenne de Radio-Télévision et Warner Bros. Discovery

Le CIO attribue l'exclusivité des droits médias pour les Jeux Olympiques de 2026 à 2032 en Europe à l'Union Européenne de Radio-Télévision et Warner Bros. Discovery
  • Les membres de l'UER assureront une large diffusion en clair dans toute l'Europe 
  • Warner Bros. Discovery reste le diffuseur de "chaque moment" des Jeux  
  • Un partenariat qui permettra aux Européens de suivre les Jeux Olympiques comme jamais auparavant 

Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd’hui qu’il avait attribué à l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) et Warner Bros. Discovery les droits médias, en Europe, de quatre éditions des Jeux Olympiques – celles de 2026 à 2032.  

Suite au lancement par le CIO d'un appel d'offres, l'UER et Warner Bros. Discovery ont présenté une offre commune pour l'acquisition de l'ensemble des droits médias sur 49 territoires en Europe* pour les XXVes Jeux Olympiques d'hiver, Milano Cortina 2026, les Jeux de la XXXIVe Olympiade, Los Angeles 2028, les XXVIes Jeux Olympiques d'hiver en 2030 et les Jeux de la XXXVe Olympiade, Brisbane 2032, ainsi que pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse organisés durant la même période. 

Ainsi que le président du CIO, Thomas Bach, l'a déclaré : "Nous sommes très heureux d'avoir conclu cet accord à long terme avec deux des plus grandes entreprises médias du monde. L'UER et ses membres offrent une expertise et une portée inégalées en matière de radiodiffusion en Europe, et Warner Bros. Discovery, issue de la récente fusion de Warner Media et Discovery, représente l'une des plus grandes entreprises de médias et de divertissement au niveau mondial, toutes catégories de programmes et toutes plateformes confondues. Preuve que l'attrait des Jeux Olympiques dans toute l'Europe ne se dément pas. Étant donné que le CIO redistribue 90 % des revenus qu'il génère, cet accord à long terme apporte également une stabilité financière essentielle au mouvement sportif dans son ensemble et soutient en fin de compte les athlètes eux-mêmes." 

Le premier partenariat du CIO avec l'UER et ses membres remonte à 1956. En 2015, le CIO s'est associé à Warner Bros. Discovery en Europe pour les Jeux Olympiques de 2018 à 2024. 

Ce nouvel accord garantit la retransmission en clair des Jeux par le réseau de radiodiffuseurs du service public de l'UER, dont la grande majorité a assuré la couverture des trois dernières éditions des Jeux Olympiques en partenariat avec le CIO et Warner Bros. Discovery.  

À partir de 2026, l'UER détiendra les droits de diffusion en clair à la télévision et sur les plateformes numériques. Chaque membre de l'UER diffusera plus de 200 heures de couverture des Jeux Olympiques d’été et au moins 100 heures des Jeux Olympiques d'hiver à la télévision, avec une large couverture radio, des diffusions en direct et des reportages sur le web, sur les applications et les plateformes de médias sociaux. 

Se félicitant de cet accord, Delphine Ernotte Cunci, présidente de l'UER et PDG de France Télévisions, a déclaré : "Nous sommes fiers de donner la possibilité aux téléspectateurs de profiter des Jeux Olympiques sur les chaînes de télévision en clair jusqu'en 2032. Cet accord change la donne pour les médias du service public et témoigne de la force et de la solidarité constantes dont fait preuve notre Union. 

"Grâce à ses membres, l'UER peut toucher plus d'un milliard de téléspectateurs en Europe via des plateformes linéaires et non linéaires. C'est la raison pour laquelle je suis particulièrement heureuse de ce partenariat avec le CIO et Warner Bros. Discovery. Cet accord garantira aux Jeux l'audience la plus large possible en Europe."  

 L’UER et ses membres couvrent un large éventail de disciplines olympiques tout au long de l’année, de l’athlétisme à la gymnastique artistique en passant par le biathlon et la natation, permettant ainsi à un public immense de suivre les plus grandes compétitions : championnats du monde, championnats d’Europe, manifestations multisports et championnats nationaux. 

Les membres de l’UER continueront à raconter l’histoire des athlètes olympiques à longueur d’année, sur de multiples plateformes et dans différents formats, en diffusant des documentaires, en montrant les coulisses des compétitions et en assurant leur promotion sur leurs chaînes et stations. 

Noel Curran, directeur général de l’UER, ajoute : « Le sport doit être accessible au plus grand nombre. Or les médias de service public n’ont pas leurs pareils pour fédérer les passionnés de sport et leur faire vivre des moments inoubliables. Ils savent aussi inspirer la prochaine génération d’athlètes et ils permettent à des disciplines émergentes de faire de nouveaux adeptes. » 

« Aucune autre marque de médias n’est en mesure de garantir une visibilité aussi large, sur de multiples plateformes, à un public aussi nombreux. Cet accord met donc en lumière la puissance incroyable des médias de service public, lorsqu’ils conjuguent leurs efforts. » 

Pour Warner Bros. Discovery, l'annonce d'aujourd'hui renforce sa position en tant que diffuseur exclusif des Jeux Olympiques en Europe et fait suite à des audiences record et à une croissance de l'audience numérique pour les trois dernières éditions des Jeux, avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Paris 2024. Dans le cadre du nouvel accord, la société continuera à être la seule à présenter "chaque moment" des Jeux sur ses plateformes de streaming et ses plateformes numériques**, telles que discovery+, son principal service de streaming consacré au sport et au divertissement. Elle sera également la seule à détenir l'ensemble des droits de télévision payante, y compris pour les chaînes Eurosport qu'elle possède et exploite.  

Commentant la poursuite de leur partenariat avec le CIO, Andrew Georgiou, président et directeur général de Warner Bros. Discovery Sports Europe, a déclaré : "En tant que diffuseur exclusif des Jeux Olympiques en Europe pour les trois dernières éditions des Jeux Olympiques, nous sommes heureux de poursuivre nos relations avec le CIO jusqu'en 2032. En prévision de ce qui promet d'être de magnifiques Jeux Olympiques à Paris en 2024, nous sommes ravis que Warner Bros. Discovery reste le seul endroit où les passionnés de sport pourront regarder chaque moment des quatre prochaines éditions des Jeux. 

"Nous sommes reconnaissants de ce partenariat avec l'UER et ses membres pour la prochaine étape de notre voyage olympique, prolongeant ainsi l'engagement pris avec le CIO en 2015 de toucher davantage de personnes grâce à une couverture large et accessible. À travers toute l'Europe, les téléspectateurs continueront de disposer d'un vaste choix et de la possibilité d'accéder aux Jeux sur de multiples plateformes, ce qui constitue une base exceptionnelle pour consolider les records d'audience et d'engagement enregistrés sur le continent lors des trois dernières éditions des Jeux."   

Warner Bros. Discovery et l'UER collaborent depuis longtemps pour assurer une couverture complémentaire d'événements sportifs majeurs, comme, tout récemment, les Championnats du monde et la Coupe du monde de biathlon, ainsi que les Championnats du monde d'athlétisme ou encore le Tour de France et La Vuelta. 

Pour les trois dernières éditions des Jeux, Warner Bros. Discovery a supervisé les partenariats de diffusion avec plus de 45 partenaires pour les chaînes de télévision traditionnelles et les membres de l'UER afin de garantir un large accès aux Jeux. Ces partenariats et les plateformes de Discovery ont permis d'atteindre des audiences record, puisque 372 millions de personnes à travers l'Europe ont suivi les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, dont 175 millions sur les plateformes de Warner Bros. Discovery, telles que discovery+, tandis que 156 millions d'Européens ont suivi les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 grâce à Discovery, soit 19 fois plus que lors de l'édition précédente des Jeux d'hiver.  

 

* Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Moldova, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Tchéquie, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine et État de la Cité du Vatican. 

** Diffusion exclusive de "chaque moment" : * Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Espagne, Estonie, France, Géorgie, Grèce, Irlande, Islande, Israël, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Moldova, Monaco, Monténégro, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Tchéquie, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Turquie, Ukraine et État de la Cité du Vatican. Diffusion non-exclusive : Allemagne, Danemark, Finlande, Hongrie, Norvège et Suède. 

Contacts

Claire Rainford
Responsable de la communication

+41 22 717 2321
rainford@ebu.ch
LinkedIn