Retour à Histoires
HISTOIRES

L'UER appelle les candidats eurodéputés à « faire ce qu'il faut pour les médias et la démocratie ! »

27 mars 2024
L'UER appelle les candidats eurodéputés à « faire ce qu'il faut pour les médias et la démocratie ! »

Le 27 mars, l'UER a lancé ses priorités pour les élections européennes et le prochain mandat de l'UE à Bruxelles. La liberté des médias et l’existence même des médias de service public sont menacées en Europe. C'est pourquoi l'UER profite de cette occasion pour souligner comment les responsables politiques européens peuvent contribuer à inverser la tendance.

Noel Curran, directeur général de l'UER, a déclaré : « Au cours du dernier mandat, l'UE a fait de grands progrès dans des domaines que nous n'aurions pas pu imaginer en 2019. Le monde dans lequel les médias de service public existent aujourd'hui a profondément changé. . Avec chaque victoire telle que la loi européenne sur la liberté des médias, nous risquons d’assister à un recul, comme dans le cas de la législation récemment proposée en Slovaquie, qui menace de retirer son indépendance à son radiodiffuseur public, RTVS. Nous savons qu’il est nécessaire d’établir un ensemble de priorités claires pour garantir que les médias de service public puissent continuer à jouer leur rôle important de piliers de nos démocraties. Voici donc notre appel à tous les candidats aux élections de 2024 : faites la prochaine bonne chose pour les médias et la démocratie ! »

Les priorités de l'UER sont :

  • Protéger les médias et les journalistes indépendants
    L'UE doit veiller à ce que les États membres respectent l'État de droit et mettent correctement en œuvre les lois de l'UE visant à protéger la liberté des médias en Europe. La loi européenne sur la liberté des médias (EMFA) doit être fermement appliquée, notamment en ce qui concerne les principes relatifs aux médias de service public indépendants et bien financés.
  • Assurez-vous que les gens ne puissent pas manquer les médias importants
    L'UE doit veiller à ce que les autorités nationales ou régionales imposent une visibilité appropriée aux médias d'intérêt général afin de garantir qu'ils soient faciles à trouver ou à découvrir sur les interfaces et appareils clés.
    Des moyens de distribution fiables et efficaces sont également indispensables. La diffusion reste le moyen le plus fiable et le plus efficace pour accéder à la télévision ou à la radio en direct, c'est pourquoi elle doit être protégée et promue. La politique de l'UE en matière de technologie numérique et de connectivité doit garder à l'esprit la valeur que les médias apportent aux citoyens et garantir que l'accès à Internet reste ouvert et exempt de toute discrimination injustifiée.
  • Jouer le geste à la parole en demandant des comptes aux grandes entreprises technologiques
    L’UE a élaboré un solide règlement numérique avec la loi sur les services numériques (DSA), la loi sur les marchés numériques (DMA) et l’EMFA. Ces nouvelles obligations doivent être bien mises en œuvre et appliquées. L'UE doit rester vigilante face aux nouvelles préoccupations qui pourraient surgir et ne pas hésiter à continuer de réglementer la sphère numérique.
  • Créer une boîte à outils pour l'IA et les médias
    L’UE devrait œuvrer en faveur d’une approche globale de l’IA générative qui soutienne et protège le contenu médiatique tout en offrant également des garanties de confiance du public. Les politiques qui soutiennent l'innovation médiatique avec des modèles d'IA fiables sont essentielles, ainsi que des opportunités spécifiques pour améliorer l'innovation technologique et la collaboration.

En outre, l'UER rappelle aux législateurs européens le rôle important que les médias de service public ont joué dans le soutien de la démocratie, de la culture et de l'économie européennes. Les médias de service public et l'UER sont prêts à travailler avec les décideurs politiques pour garantir que la liberté et le pluralisme des médias restent au cœur de la vie européenne.

Découvrez notre campagne

Liens et documents pertinents

Contact


Andrea Campbell

Brussels Communications Lead

campbella@ebu.ch