ACTUALITÉ publié le 16 juin 2016

L'UER soutient la campagne pour la création d'un représentant spécial des Nations Unies chargé de la sécurité des journalistes

L'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) a apporté son appui à une campagne lancée par Reporters sans frontières (RSF) pour la création d’un "protecteur des journalistes", qui relèverait directement du Secrétaire général des Nations Unies.

Comme les délégués présents à la 76e Assemblée générale de l'UER l'ont appris, l’adoption de nombreuses résolutions de l’ONU sur la protection des journalistes et la lutte contre l’impunité n’ont pas permis d’obtenir de résultats concrets, si l’on en juge par les statistiques. Ce sont en effet 787 journalistes et collaborateurs de médias qui ont été tués dans l'exercice de leur profession au cours des 10 dernières années (dont un grand nombre travaillaient pour des organismes Membres de l'UER), parmi lesquels 67 journalistes pour la seule année 2015.

À ces pertes humaines vient s'ajouter la volonté de réduire au silence des professionnels des médias, ce qui prive le public d'une information libre et impartiale. Attaquer des journalistes, c'est s'en prendre aux libertés fondamentales et au droit des personnes à accéder à l'information, qui fait partie des objectifs de développement durable des Nations Unies.

RSF est à la tête d'une coalition d'organismes de médias, d'ONG, de journalistes et de personnalités publiques de premier plan qui plaide en faveur de la création d'un poste de représentant spécial des Nations Unies chargé de veiller au respect du droit international et de faire en sorte que ceux qui commettent des crimes contre des journalistes ne restent pas impunis.

Jean-Paul Philippot, Président de l'UER, a déclaré à ce propos : "La liberté des médias fait partie des valeurs fondamentales de l'UER, mais cette liberté ne saurait être protégée tant que les journalistes ne peuvent pas exercer leur métier sans craindre d'être harcelés ou physiquement menacés. Nous tenons donc à nous associer à l'appel lancé par RSF pour la création d'un Représentant spécial des Nations Unies qui aura le poids politique, la légitimité et la capacité d’agir rapidement pour contribuer à renforcer la sécurité des journalistes à l'échelle mondiale."

Son soutien à la campagne de RSF est la dernière mesure en date prise par l'UER pour tenter d'améliorer la sécurité des journalistes travaillant sur le terrain. L'UER propose en effet un large éventail d'outils à ses Membres dans ce domaine: formation à la sécurité des journalistes, appli ZeroRisk, ou encore travail en réseau pour les collaborateurs d'organismes de radiodiffusion chargés des questions de sécurité. L'UER fait aussi campagne aux côtés de l'UNESCO et du Conseil de l’Europe contre l'impunité dont bénéficient les auteurs d'attaques contre les médias et elle s'attache à sensibiliser le grand public aux conditions de travail des journalistes.

Contacts

Michelle Roverelli
Responsable de la communication, du marketing et des événements

+41 79 647 17 24
roverelli@ebu.ch
LinkedIn