ACTUALITÉ publié le 15 mai 2017 • Département / Unité Radio Média

Lauréat du Palma Ars Acustica annoncé

Alfredo Costa Monteiro (photo: www.lautomatica.org)

Présidé par Elisabeth Zimmermann, de l'ORF, le jury du prix Palma Ars Acustica a révélé le nom du lauréat de son édition 2017 : il s'agit d'Alfredo Costa Monteiro, pour son œuvre intitulée "Fragments of An Unfinished Tale (A Cinematic Story)". C'est l'ESCAT, Participant agréé de l'UER, qui a présenté cette œuvre. La finale de cette compétition annuelle s'est déroulée en lien avec la réunion du Groupe Ars Acustica de l'Euroradio (présidé par Marcus Gammel (ARD/DKU) et dont la vice-présidente est Elisabeth Zimmermann), réunion qui s'est tenue le 13 mai à Vienne, en Autriche, à l'aimable invitation de l'ORF.

S'exprimant au sujet de sa récompense, M. Costa Monteiro a déclaré : "Je suis extrêmement heureux d'avoir remporté ce formidable prix qui m'encourage à persévérer dans le domaine de l'art radiophonique, qui ouvre selon moi des possibilités nombreuses et intéressantes."

Né au Portugal en 1964, Alfredo Costa Monteiro est artiste sonore, improvisateur et compositeur. Il a étudié la sculpture et le multimédia à l'École des Beaux-Arts de Paris auprès de Christian Boltanski et habite et travaille à Barcelone depuis 1992.

L'œuvre pour laquelle il a été distingué mélange les bandes sonores de plus de 70 films de la "Nouvelle Vague" des pays d'Europe orientale. Les membres du jury ont été impressionnés par la force poétique du contenu historique, ainsi que par la délicatesse de la composition sonore. Alfredo Costa Monteiro est parti d'une démarche "plunderphonics"  (utilisation fragmentaire de musiques existantes) pour embarquer l'auditeur dans un voyage inattendu et poétique révélant un paysage magique et coloré, ponctué d'agréables surprises. Des fragments de dialogues de films s'articulent en un flot musical très dense, même (ou surtout) pour ceux qui ne comprennent pas la langue dans laquelle ils sont prononcés, tandis que de minuscules sons, porteurs de leur propre histoire, sont régulièrement mis en valeur.

L'œuvre d'Alfredo Costa Monteiro se situe entre son, arts visuels et poésie sonore/visuelle. Ses installations et œuvres sonores, toutes proches du chuchotement, naissent d'un intérêt pour les processus instables, les matériaux bruts et les restrictions conceptuelles ; l'utilisation d'objets comme instruments, ou d'instruments comme objets, revêt dans ce cadre une dimension phénoménologique très prononcée.

Habitué à travailler dans les extrêmes du son, des solos acoustiques pour papier aux concerts dans lesquels le volume prend une dimension littéralement physique, Alfredo Costa Monteiro travaille depuis 2001 à des projets de musique improvisée et expérimentale en utilisant à chaque fois une instrumentation différente (accordéon, guitare disposée, appareils électroacoustiques ou objets résonants divers et variés), afin de donner à ces projets des identités et des orientations multiples.

Les œuvres qu'il crée dans le domaine de la poésie sonore soulignent toute la musicalité de la langue et de son contenu phonétique, dans une recherche constante d'équilibre avec la sémantique. Il conçoit ses poèmes, qui sont généralement bruyants, en plusieurs langues (principalement l'espagnol, le portugais et le français), et il utilise des systèmes combinatoires axés sur des sons communs à ces langues pour donner naissance à des significations multiples, qui défient toute raison et créent la confusion.

Alfredo Costa Monteiro a réalisé de très nombreux enregistrements et donne des ateliers dans toute l'Europe. Il a aussi collaboré avec un grand nombre de musiciens, de réalisateurs de films, de chorégraphes et d'artistes vidéo.

De plus amples informations sont disponibles sur son site Internet, accessible ici. Une courte interview (avec traduction en anglais) peut être écoutée ici.
 

Contact detail

Sibylle Förster
Responsable de projet
+41 22 717 2616
foerster@ebu.ch
LinkedIn