COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 06 déc. 2019 • Département / Unité Relations aux Membres et Communication Média

'Toutes choses étant égales' met en lumière le rôle des MSP dans la promotion de l’égalité hommes-femmes

Les radiodiffuseurs de service public font œuvre de pionniers en édifiant des lieux de travail respectueux de l'égalité hommes-femmes et en mettant en lumière des modèles féminins dans les médias.

Considérés dans leur ensemble, les Membres de l’UER emploient plus de 110 000 femmes, soit 45 % du total des effectifs des médias de service public (MSP), ce qui représente 5 % de plus que dans le reste du secteur audiovisuel de l'UE.

Les organismes MSP assument une responsabilité particulière, s'agissant de refléter toutes les facettes de la vie du public auquel ils s'adressent. Bon nombre d'entre eux ont fait de l'égalité des sexes une priorité, amorçant du même coup un véritable changement culturel qui s'accompagne d'avantages non négligeables ; la création d'équipes diversifiée a ainsi permis d'accélérer l'innovation, de stimuler la créativité et d'augmenter la productivité.

Intitulé 'Toutes choses étant égales', notre nouveau rapport est fait PAR les médias de service public POUR les médias de service public et il a vocation à favoriser le partage de bonnes pratiques entre acteurs de l'audiovisuel.

Axé sur des études de cas de différents pays d'Europe, ce rapport fournit des lignes directrices concrètes tirées de l'expérience des Membres dans les domaines suivants notamment :

•    Égalité des chances
•    Égalité salariale
•    Équilibre entre vie professionnelle et vie privée
•    Protection contre le harcèlement sexuel et la discriminations fondée sur le genre

Les organismes de médias peuvent ainsi apprendre les uns des autres et définir des mesures concrètes pour susciter le changement.

C'est le Conseil exécutif de l'UER, sous la houlette de Tony Hall, Directeur général de la BBC et Président de l'Union, qui a commandé ce rapport. M. Hall déclare : "L'égalité hommes-femmes est l'une de nos principales priorités, tant sur le plan individuel que collectif. Notre raison d'être est de refléter et de représenter les communautés au service desquelles nous œuvrons. Notre mission créative nous impose également de faire entendre une grande diversité de voix et de points de vue, sur nos écrans et nos antennes, mais également dans nos propres équipes et instances dirigeantes."

L'UER a aussi mis sur pied un Groupe directeur sur l'égalité hommes-femmes présidé par Tinatin Berdzenishvili, Première Directrice adjointe de la Radio-Télévision publique géorgienne. Elle déclare : "En tant que radiodiffuseur public, nous devons garder l'histoire en mémoire et ne jamais oublier que nous avons le pouvoir de façonner la société. J'espère que ce rapport inspirera d'autres institutions et qu'il leur montrera la voie à suivre sur le chemin de l'égalité des sexes, les aidera à détruire les stéréotypes associés aux femmes et leur permettra de libérer tout leur potentiel, en édifiant des cultures inclusives qui reflètent des points de vue novateurs et originaux."

Et Noel Curran, Directeur général de l'UER, de conclure : "Si notre Union existe, c'est pour nous permettre de nous développer ensemble et d'apprendre les uns des autres. Je suis convaincu que si nous réussissons à tirer parti ne serait-ce que d'une infime part de l'énergie et de la créativité recelées dans ce rapport, nous réussirons bientôt à combler le fossé qui sépare les hommes et les femmes et à faire en sorte que notre personnel soit pleinement représentatif de la société à laquelle il s'adresse."

C'est le Groupe directeur de l'UER sur l'égalité hommes-femmes, qui réunit des représentant.e.s de 11 Membres de l'UER, qui a compilé ce rapport.