BLOG publié le 09 juil. 2021

Un nouvel outil de l’UER aide les diffuseurs à saisir l’enthousiasme suscité par l’UEFA EURO 2020TM

À la veille de la phase finale de l’UEFA EURO 2020TM, Christophe Pasquier, responsable Audio & Innovation à l’Eurovision Sport, explique comment l’UER aide les diffuseurs radio à saisir tout l’enthousiasme suscité par le tournoi. Article initialement publié dans Radio World.

Rembobinez vos souvenirs jusqu’à mars 2020, au tout début de la pandémie. À ce moment-là, les diffuseurs radio ont eu soudainement besoin de s’adapter à une nouvelle organisation des tâches, depuis leur domicile.

Mais pour un groupe de journalistes hardis et résilients, cette transition s’est faite sans trop de douleur. En effet, les commentateurs sportifs ont dans leur ADN une certaine facilité à se connecter à leurs studios pour émettre d’à peu près n’importe où dans le monde.

Mais ils étaient en l’occurrence confrontés à un problème de taille : ils n’avaient rien à commenter ! Il avait en effet été rapidement décidé de reporter l’UEFA EURO 2020™, qui devait pourtant être le grand événement footballistique de l’année.

L’UEFA EURO 2020™ devait aussi être la première compétition à se dérouler dans de nombreux pays différents – une idée remontant à 2012, une époque plus innocente – pour célébrer le 60e anniversaire du tournoi.

Le football possède une remarquable capacité à fédérer les nations et à offrir une merveilleuse distraction dans les périodes difficiles, ce qui a rendu son absence en 2020 encore plus flagrante.

Si bien qu’après une longue année d’attente, les fans ont tous poussé un ouf de soulagement lorsque le coup d’envoi du premier match a été donné en juin 2021, au Stadio OIimpico de Rome.

Du fait des restrictions de déplacement, le tournoi organisé comme prévu dans différents pays européens a constitué un défi pour les diffuseurs. 

L’UER représente et réunit des diffuseurs d’Europe et d’ailleurs, et une quarantaine de ses Membres Radio a couvert l’événement pour des millions d’auditeurs dans le monde entier.

Nombre de ces diffuseurs ont déployé des équipes de commentateurs dans toute l’Europe, tandis que d’autres ont décidé de travailler à domicile, à l’aide de moniteurs TV.

Pour ceux qui travaillaient à distance, le service des réservations de l’UEFA proposait un « Radio International Sound Streaming Service » via l’Internet public, associant un son de grande qualité et des images TV filigranées spécifiquement pour les commentateurs radio.

Le service à droits protégés était proposé via les protocoles de streaming SRT et WebRTC afin de fournir des images de qualité, fiables et à faible latence aux diffuseurs, les libérant du même coup de l’habituelle et onéreuse dépendance aux transmissions par satellite.

Autre innovation très prisée lancée lors de ce tournoi : la plateforme AudioFoot AirCheck de l’Eurovision Sport, conçue pour que les Membres Radio de l’UER puissent faire vivre au public des émotions en quasi-direct.

Le football offre des moments de passion brute, au-delà des barrières linguistiques. Le diffuseur portugais RTP célèbre ainsi chaque but par les fameux cris « goooaaaal » de ses commentateurs.

La Radio nationale espagnole affiche un ton dramatique, ponctuant les commentaires d’effets musicaux et sonores. Au Royaume-Uni et en Allemagne, les commentateurs de la BBC et de l’ARD adoptent un style plus sobre.

Pourtant, aucun diffuseur ne peut retenir les émotions ressenties lorsque son équipe nationale est sur le point de quitter le tournoi ou se rapproche de la finale.

Quelle que soit la langue utilisée, tous ces moments peuvent se révéler incroyablement précieux pour des producteurs et journalistes désireux de bâtir un récit à partir d’un tournoi qui s’étend bien au-delà des limites de leur propre radio.

La start-up suisse deliver.media a mis en place la plate-forme AirCheck pour proposer l’accès à des enregistrements en quasi-direct de la production sonore de nombre de nos Membres.

Cette plate-forme est unique par sa capacité à évoluer en utilisant une architecture de cloud distribuée qui enregistre actuellement plus de 240 stations de radio. Mathieu Habegger, qui a fondé deliver.media, possède des années d’expérience dans la diffusion.

Il a créé une interface utilisateur simple et performante, qui s’efforce de gommer tous les aspects techniques pour permettre au producteur de sélectionner et de télécharger n’importe quelle section audio pour l’utiliser dans sa propre production ou émission en direct. 

Soucieux de répondre aux besoins des journalistes sportifs qui travaillent sous une pression permanente, nous avons travaillé avec des développeurs afin de personnaliser davantage encore la plate-forme.

Les données relatives aux matches en cours ont été intégrées aux ondes audio, facilitant ainsi la recherche et le téléchargement de commentaires sur un but.

En outre, un lecteur pouvant à tout moment synchroniser, afficher et télécharger du son en provenance de différents diffuseurs a été mis au point.

Pour les diffuseurs, il est aujourd’hui incroyablement aisé de rechercher un but marqué lors d’un match donné et d’avoir instantanément accès aux commentaires de tous nos Membres – ce qui leur permet de transmettre toute les émotions suscitées par le football.

Cela offre aussi certains usages imprévus. Ainsi, lorsque le Danois Christian Eriksen a fait un arrêt cardiaque sur le terrain pendant la deuxième soirée du tournoi, notre producteur Micky Curling a pu mettre les commentaires pétris d’émotion de la Radio danoise à la disposition des autres diffuseurs, quelques minutes à peine après l’incident, ce qui aurait été impossible sans ce nouvel outil. 

La plate-forme possède également un backend de données flexible permettant aux utilisateurs d’intégrer tout type de métadonnées et de commentaires additionnels. deliver.media entend permettre la recherche de contenu linéaire et audio et prévoit d’utiliser l’IA et l’analyse audio approfondie pour enrichir véritablement l’expérience utilisateur.

Avec l’outil AirCheck de deliver.media, les efforts d’innovation de l’UEFA et bien sûr l’engagement constant des journalistes sportifs radio européens, l’UEFA  EURO 2020™ montre une fois de plus que le football est pour les pays une occasion unique de vivre une expérience humaine partagée. 

Nous avons utilisé cet outil pour créer des fusions (mash-ups) Eurovision-EURO : écoutez les deux finalistes, l’Italie et l’Angleterre !

Ecrit par

Christophe Pasquier
Responsable audio et innovation
+41 22 7171 2622
pasquier@ebu.ch
LinkedIn