À propos de l’initiative

Nous considérons, dans cette période de tumulte numérique, de perturbations, de désinformation et de pressions politiques, que le journalisme de service public joue un rôle central dans l’édification de sociétés éclairées.

Les actualités et magazines constituent des contenus essentiels qui permettent aux médias de service public (MSP) de se distinguer. Dans une société démocratique, il est crucial de pouvoir fournir aux citoyens et aux citoyennes une information indépendante, impartiale, exacte et pertinente, pour les aider à mieux appréhender le monde dans lequel nous vivons.

L’ère numérique pose cependant un nombre croissant de défis, à la lumière desquels il est d’autant plus important que les MSP pratiquent un journalisme reconnaissable, qui reflète leur professionnalisme et leur déontologie, ainsi que leur capacité à constituer pour toutes et tous une source d’information digne de confiance. Les MSP doivent en outre peser dans le débat sur la désinformation. À cet effet, il leur faut encourager le soutien au journalisme professionnel et à des normes éthiques, et s’attacher à élaborer des solutions techniques et des cadres politiques internationaux adaptés.

Dans ce contexte, l’UER fait entendre haut et fort la voix de ses Membres au travers de partenariats noués avec l’industrie et grâce aux services indispensables qu’elle met à disposition pour préserver et soutenir le journalisme de service public.

Contacts

Justyna Kurczabinska
Rédactrice principale, Stratégie et développement de nouvelles

Découvrez nos guides et études les plus récents ci-dessous, ou rendez-vous directement sur notre page thématique Actualités et journalisme, dans notre nouveau pôle de connaissances « Knowledge Hub ».

19 NOVEMBRE 2020
Rapport du service Actualités – « Fast Forward: Public Service Journalism in the Viral Age »

Rapport du service Actualités – « Fast Forward: Public Service Journalism in the Viral Age » Connectés seulement

2020 a été synonyme de réinvention et de redécouverte.  Les médias de service public (MSP) ont en effet...

19 NOVEMBRE 2019
Rapport 2019 sur les actualités – “The Next Newsroom: Unlocking the Power of AI for Public Service Journalism”

Rapport 2019 sur les actualités – “The Next Newsroom: Unlocking the Power of AI for Public Service Journalism”

Ce rapport accorde une attention privilégiée aux conséquences, sur le journalisme, de la quatrième grande...

19 FÉVRIER 2019
Reportage 2018: 50 façons d'améliorer la situation

Reportage 2018: 50 façons d'améliorer la situation Connectés seulement

Le Bulletin de nouvelles de l’UER 2018, « 50 façons de l’améliorer », met en lumière des solutions pratiques...

Boîte de recommandations pour les actualités européennes

Employant au total plus de 40 000 journalistes, nos Membres constituent collectivement la rédaction la plus grande et la plus fiable d’Europe. En février 2021, l’UER a déployé son nouvel outil de suivi dans le cadre de l’Échange d’actualités Eurovision. Cette plateforme novatrice offre des analyses et un aperçu en temps réel du large éventail de sujets d’actualité en ligne couverts par les MSP européens.

Pour Eric Scherer, coprésident du Comité directeur,

Les Membres de l’UER ont su mettre à profit leurs 60 ans d’expérience dans les échanges d’actualités vidéo et exploiter les technologies numériques les plus récentes pour leurs services en ligne. Nous sommes désormais en mesure de tirer pleinement parti de notre vaste réseau international pour constituer une nouvelle agence d’actualités Eurovision, en interne, au sein de laquelle les médias de service public partagent les mêmes valeurs et la même éthique en matière d’actualité. Il s’agit là d’une étape cruciale pour nos rédactions. Les Membres de l’UER peuvent découvrir l’outil et la façon dont il a été élaboré en suivant ce webinaire. Cette collaboration fructueuse nous a amené.e.s à créer une boîte de recommandations pour les actualités européennes que nous avons baptisée « Une perspective européenne ». Ce service de recommandations, dont le lancement est prévu cet été, offrira aux publics européens de nouvelles perspectives sur leurs sujets de préoccupation communs et leurs intérêts mutuels. Il permettra aux Européen.ne.s de contextualiser les sujets les plus repris, tels que la pandémie de COVID-19, les changements climatiques ou les flux migratoires, et de mieux comprendre comment les pays voisins font face à ces défis.

Les contenus d’actualité produits et édités par les médias de service public de Belgique (RTBF), de Finlande (YLE), de France (France Télévisions), d’Allemagne (BR-ARD), d’Irlande (RTÉ), d’Italie (RAI), du Portugal (RTP), d’Espagne (RTVE) et de Suisse (SWI swissinfo.ch), ainsi que par ARTE, le radiodiffuseur franco-allemand, seront rassemblés et mis à disposition sur une plateforme d’actualités numériques novatrice. Là, ils seront traduits dans de nombreuses langues grâce à EuroVox, un outil de pointe élaboré par l’UER qui repose sur une technologie d’IA et des procédures éditoriales bien définies.

Les rédactions participantes pourront alors sélectionner les sujets les plus pertinents pour leurs publics et les publier au moyen d’une vignette interactive présente sur leurs sites Internet et applications. Cet outil offre aux radiodiffuseurs la possibilité de dépasser les barrières linguistiques et de proposer des contenus fiables aux citoyen.ne.s européen.ne.s de tous âges. De plus amples informations sont disponibles ici.

Valoriser une information digne de confiance

Initiative relative à la confiance dans le journalisme (Journalism Trust Initiative, JTI)

Dès le lancement de l’Initiative sur la confiance dans le journalisme (JTI), l’UER en a été un partenaire de poids. La JTI s’appuie sur une liste de critères établie par l’UER et ses partenaires, Reporters sans frontières, l’Agence France Presse et le Global Editors Network, en collaboration avec plus de 130 organisations et personnes représentant l’industrie des médias, le monde universitaire, les organes de réglementation et d’autorégulation, des entreprises technologiques et le secteur du développement des médias.  

Cette liste initialement publiée par le Comité européen de normalisation est désormais accessible sous la forme d’une application interactive, l’une des premières du genre. La JTI s’articule autour de l’autoévaluation des organismes de médias aux fins de diagnostiquer, d’optimiser et de promouvoir l’exactitude de leur démarche journalistique. Le but est de constituer un écosystème informatif plus sain en repérant et en valorisant les contenus fiables pour reconquérir, de façon générale, la confiance des publics.

Le lancement de l’application web JTI a été précédé d’une phase pilote de test à laquelle ont participé près de 50 organismes de médias, dont plusieurs Membres de l’UER. L’outil en ligne de la JTI leur permet de faire connaître et de promouvoir la transparence et la probité de leurs processus éditoriaux, ainsi que de répertorier les entités dignes de confiance. Il renferme la promesse de promouvoir un journalisme et des sources d’information fiables, et de transformer radicalement la démarche suivie pour lutter contre la désinformation.

journalist_trust_initiative_header.jpg

 

Réseau UER sur le journalisme d’investigation

Créé en 2017, le Réseau UER sur le journalisme d’investigation connaît une croissance rapide, comme en témoigne la présence, en son sein, de plus de 100 journalistes issu.e.s d’organismes Membres.

Le réseau est divisé en deux branches. La première s’articule autour de groupes de projets dans le cadre desquels des journalistes de Membres de l’UER travaillent ensemble sur des sujets spécifiques qui ont un impact au-delà des frontières européennes. Les sujets présentés sont de nature à bénéficier de la puissance collaborative de plusieurs Membres. 

La seconde branche est un réseau de journalistes d’investigation européen.ne.s qui se tiennent prêt.e.s à intervenir sur la base des renseignements de leurs collègues. Les Membres disposent ainsi d’un vaste réseau qui constitue une source d’information unique en son genre, et qui permet d’étayer rapidement les sujets qui comptent.

En collaboration avec l’EBU Academy, nous proposons également aux journalistes d’investigation une formation sur les bonnes pratiques et certains sujets d’actualité spécifiques. 

Le réseau est ouvert à tous les Membres, sous réserve de l’approbation préalable du Comité de direction du Réseau UER sur le journalisme d’investigation. Les Membres admissibles doivent répondre aux critères définis par le comité, à savoir, adhérer aux valeurs fondamentales des médias de service public de l’UER et disposer d’une expertise éprouvée en matière de journalisme d’investigation.

De plus amples informations sont disponibles sur la page du Réseau UER sur le journalisme d'investigation.

Lutte contre la désinformation

Des règles plus pertinentes au niveau de l’UE pour réglementer les plateformes en ligne

Nous mettons régulièrement à la disposition des institutions de l’UE et de nos principaux partenaires des prises de position, des informations et des recommandations. Dans cette optique, nous recensons les bonnes pratiques, les options politiques appropriées et les initiatives prises à l’échelle sectorielle, avec comme objectif d’obliger les plateformes en ligne à rendre des comptes, de renforcer la confiance des citoyen.ne.s dans les médias en ligne et de s’attaquer au problème de la désinformation.

D’ici à fin 2021, les plateformes en ligne internationales devront avoir révisé et renforcé le code de bonnes pratiques contre la désinformation, datant de 2018, conformément aux orientations fournies par la Commission européenne. Celle-ci proposera également cette année une loi visant à améliorer la transparence de la publicité politique. La proposition récente de la Commission d’instaurer une nouvelle législation sur les services numériques (Digital Services Act) est importante, car elle pose de nouvelles règles destinées à renforcer la transparence et la redevabilité des plateformes en ligne.

Consulter la prise de position de l’UER concernant la proposition de législation sur les services numériques.

Lire les recommandations formulées par l’UER en amont de la révision du code de bonnes pratiques contre la désinformation.

Lire la réponse de l’UER à la consultation de la Commission européenne sur la publicité politique.

Prenez connaissance du rapport de l’UER sur les fausses informations et la désinformation et découvrez pourquoi le code de bonnes pratiques de 2018 ne freine pas la prolifération de fausses nouvelles.

Contacts

Wouter Gekiere
Responsable de la politique règlementaire européenne
+32 2 286 91 12
gekiere@ebu.ch

Coopération avec le conseil de l’Europe

En étroite collaboration avec de nombreuses organisations internationales, l’UER participe à des initiatives sur la sécurité des journalistes, la viabilité du journalisme de qualité et la reconnaissance de son importance dans le renforcement des sociétés démocratiques.

Le Conseil de l’Europe occupe une place de premier plan parmi ces organisations. L’UER, qui bénéficie du statut d’observateur, contribue activement aux travaux liés à la création de normes menés par le CDMSI (Comité directeur sur les médias et la société de l’information) et ses organes subordonnés. Les textes récents rédigés à ce sujet sont les suivants :

  • Recommandation CM/Rec(2020)1 sur l’impact des systèmes algorithmiques sur les droits humains
  • Résolution sur l’évolution de l’environnement des médias et de l’information (adoptée lors de la conférence ministérielle des 10 et 11 juin 2021)
  • Résolution sur la sécurité des journalistes (adoptée lors de la conférence ministérielle des 10 et 11 juin 2021)
  • Résolution sur la liberté d’expression et les technologies numériques (adoptée lors de la conférence ministérielle des 10 et 11 juin 2021)

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a publié un rapport et une recommandation sur le rôle des médias de service public dans le contexte de la désinformation et de la propagande, ainsi que sur la liberté des médias en tant que condition pour des élections démocratiques.

Contacts

Nicola Frank
Responsable des relations institutionnelles et internationales

+32 74 677 76 86
frank@ebu.ch
LinkedIn

Sécurité et protection des journalistes

La défense de la liberté et du pluralisme des médias est au cœur des valeurs de l’UER (de plus amples informations concernant le travail de sensibilisation que nous réalisons sont disponibles sur notre page Liberté et pluralisme des médias, à la rubrique dédiée aux affaires publiques). À ce titre, nous nous donnons pour mission de garantir et d’améliorer la sécurité et la protection des journalistes au sein de l’UE, et nous abordons cette question complexe sous de nombreux angles.

Formation à la sécurité

L’EBU Academy propose aux journalistes de se former à la sécurité. Depuis 2004, plus de 750 journalistes ont bénéficié de cette formation dont la réputation traverse toute l’Europe.

L’EBU Academy coordonne également un réseau d’agent.e.s de sécurité où s’échangent en permanence, de façon informelle, des informations vitales sur l’évaluation des risques. Nous aidons en outre les radiodiffuseurs à améliorer la sécurité et la protection juridique de leur personnel.

Recherchez tous les programmes et ateliers de formation à venir sur la sécurité, qui sont ouverts à la fois aux Membres de l’UER et à d’autres organismes de médias.

News Safety Institute

Notre équipe des Actualités Eurovision fait partie du conseil d’administration du News Safety Institute. Nous siégerons en outre aux côtés de certains de nos Membres au conseil d’administration de l’International News Safety Institute (INSI). Ces dernières années, l’INSI a lancé sur de nombreux sites des actions de formation et des initiatives visant à lutter contre le harcèlement en ligne et à fournir des conseils relatifs à la sécurité.

Partenariats avec des organisations internationales

L’UER soutient toutes les institutions et ONG œuvrant à la protection des journalistes à l’échelle mondiale. Notre équipe des Affaires juridiques et publiques porte également ces questions au-devant de l’UE. Nous avons contribué au processus de prise de décisions lié à la problématique des violences en ligne ciblant les femmes journalistes et les professionnelles des médias, ainsi qu’à la sécurité des journalistes au sein de l’Union européenne.

Nous sommes l’une des organisations partenaires de la Plateforme du Conseil de l’Europe pour renforcer la protection du journalisme et de la sécurité des journalistes, à laquelle nous apportons une contribution spéciale consistant à dénoncer les menaces et les attaques contre les radiodiffuseurs de service public.

Nous participons en outre aux plans d’action et initiatives de l’UNESCO portant sur ces questions, notamment le plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, et nous coopérons avec d’autres organisations telles que l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et l’ONU Genève.

Nous soutenons également toutes les initiatives prises au sein d’instances multilatérales aux fins de renforcer la sécurité des journalistes, telles que la proposition de traité international de la Fédération internationale des journalistes et la proposition de représentant.e spécial.e des Nations Unies formulée par Reporter sans frontières.

Partners

INSICoE UNESCO OSCEUNOG