Journalisme de service public

Soutenir une information indépendante et digne de confiance

À propos de l’initiative

Le journalisme de service public s'engage à fournir des informations indépendantes, impartiales, exactes et pertinentes. Il joue à ce titre un rôle essentiel dans nos sociétés et contribue à renforcer la démocratie alors que le bruit numérique, les perturbations, la désinformation et les pressions politiques envahissent aujourd'hui les médias.

Les actualités et l'information se trouvent au cœur même de la mission dévolue aux médias de service public (MSP). L'ère numérique pose cependant un nombre croissant de défis, à la lumière desquels il est absolument indispensable que les MSP pratiquent un journalisme de qualité, qui reflète leur professionnalisme et leur déontologie. Ils témoignent ainsi de leur capacité à constituer pour tous une source d'information digne de confiance. Les MSP doivent en outre faire entendre leur voix dans le débat sur la désinformation, encourager la pratique d'un journalisme professionnel, favoriser l'application de normes éthiques et œuvrer au développement de solutions techniques et de cadres stratégiques internationaux adaptés.

#OurJournalistsOurFreedom

Aujourd'hui, la liberté des médias est menacée. Les attaques contre les journalistes sont de plus en plus fréquentes. Menaces sur les réseaux sociaux, harcèlement et violences physiques réelles sont désormais le lot de nombreux professionnels des médias. En 2022, nous sommes résolus à mettre en lumière l'ampleur des menaces à l'encontre de la sécurité des journalistes et, par conséquent, les risques que celles-ci font peser sur la liberté des médias et la démocratie. Grâce aux connaissances expertes et au soutien de nos Membres et de nos interlocuteurs au sein des institutions européennes, nous exposerons les raisons pour lesquelles le mépris flagrant de la sécurité des journalistes nous affecte tous.

Vous pouvez vous joindre à notre appel au changement en soutenant notre action. Suivez-nous sur les réseaux sociaux, partagez nos posts et exprimez-vous en utilisant le hashtag #OurJournalistsOurFreedom.

Contacts

Justyna Kurczabinska
Rédactrice principale, Stratégie et développement de nouvelles

Retrouvez ci-dessous nos publications et nos études les plus récentes ou accédez directement à notre page thématique News and Journalism sur l'actualité et le journalisme, via notre nouveau portail Knowledge Hub.

22 NOVEMBRE 2021
Rapport Actualités 2021

Rapport Actualités 2021

Loin d’aborder uniquement la gestion de crise rendue nécessaire par la pandémie, ce rapport s’interroge...

19 NOVEMBRE 2020
Rapport du service Actualités – « Fast Forward: Public Service Journalism in the Viral Age »

Rapport du service Actualités – « Fast Forward: Public Service Journalism in the Viral Age » Connectés seulement

2020 a été synonyme de réinvention et de redécouverte.  Les médias de service public (MSP) ont en effet...

19 NOVEMBRE 2019
Rapport 2019 sur les actualités – “The Next Newsroom: Unlocking the Power of AI for Public Service Journalism”

Rapport 2019 sur les actualités – “The Next Newsroom: Unlocking the Power of AI for Public Service Journalism”

Ce rapport accorde une attention privilégiée aux conséquences, sur le journalisme, de la quatrième grande...

Sécurité et protection des journalistes

La défense de la liberté et du pluralisme des médias se trouve au cœur des valeurs de l'UER. Aujourd'hui plus que jamais s'impose la nécessité d'une action résolue.

Nous nous attachons à garantir et améliorer la sécurité et la protection des journalistes. Il s'agit d'une question complexe que nous abordons sous différents angles. Pour en savoir plus sur nos travaux, consultez notre page Liberté et pluralisme des médias.

Task-force UER

La sécurité des journalistes est au centre des préoccupations d'une nouvelle task-force créée par le comité Actualités de l'UER. Objectif : améliorer la sécurité sur le terrain, en ligne et dans les rédactions. Cette task-force recommande une série d'actions et met à disposition des vidéos explicatives sur le comportement à adopter en cas de harcèlement, des guides sur les procédures de signalement des incidents, ainsi qu'une aide et un soutien facilitant l'accès à des intervenants professionnels, tels qu'avocats, conseillers et experts informatiques. La task-force est dirigée par Asun Gomez Bueno, de la RTVE.

La direction des Actualités de l'UER et Liz Corbin, cheffe des Actualités et directrice adjointe du département Médias, prêtent leur concours à ces travaux.

 

 

 

PSJ_1280x720.jpg

(stock image — does not depict actual events)

Formation à la sécurité

 

L’EBU Academy propose aux journalistes un cursus sur la sécurité et la sûreté. Nos formations en ce domaine sont reconnues dans toute l'Europe. 750 journalistes ont pu en bénéficier depuis 2004.

L'EBU Academy coordonne également un réseau de responsables de la sécurité. Des informations essentielles sur l'évaluation des risques y sont échangées en permanence, de manière informelle. En outre, nous aidons les médias audiovisuels publics à améliorer la sécurité et la protection juridique de leur personnel.

Consultez les cursus et ateliers de formation sur la sûreté et la sécurité ouverts aux Membres de l'UER et aux autres médias.

News Safety Institute

L'équipe des Actualités Eurovision est représentée au conseil d'administration du News Safety Institute. Nous siégeons également aux côtés de certains de nos Membres au conseil d'administration de l'International News Safety Institute (INSI). Ces dernières années, l'INSI a lancé plusieurs initiatives portant sur le harcèlement en ligne et émis des avertissements en matière de sécurité dans de nombreuses régions du monde.

Partenariats avec les organisations internationales

L'UER soutient toutes les institutions et ONG qui s'occupent de la protection des journalistes à l'échelle mondiale. Notre équipe des Affaires juridiques et publiques répercute également ces préoccupations au niveau de l'UE. Nous avons alimenté le processus décisionnel sur des enjeux tels que la violence en ligne visant les femmes journalistes et les professionnels des médias, ou encore la sécurité des journalistes dans l'Union européenne.

Nous sommes l'une des organisations partenaires de la plateforme du Conseil de l'Europe pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes, qui a vocation à dénoncer les menaces et les attaques contre les médias audiovisuels publics.

Nous participons aux plans d'action et aux initiatives de l'UNESCO tels que le Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité et nous coopérons avec d'autres organisations comme l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et l'Office des Nations Unies à Genève.

Nous soutenons également toutes les initiatives visant à renforcer la sécurité des journalistes, telles que le projet de convention de la Fédération internationale des journalistes ou encore la proposition de Reporter sans frontières concernant la création d’un poste de représentant spécial de l'ONU.

Partenaires

INSICoE UNESCO OSCEUNOG

 

News Hub - Vu d'Europe & NewsDeck

Together public service media make up Europe’s largest newsroom. We want to share the most valuable journalism with audiences across Europe, breaking language barriers. By joining forces of 40,000 journalists working for PSM, we have the power to bring diverse stories to all citizens. That is why we have created a News Hub of PSM content which hosts two powerful tools – A European Perspective to benefit PSM audiences and NewsDeck designed for journalists.

 

The core of A European Perspective project is harnessing the scale and power of EBU Members to bring online audiences the best journalism in their language. Together, we’re throwing light on the issues affecting all Europeans. Its foundation lies in transparently using AI and data-driven technologies to optimize editorial perspectives. Editorial and technical collaboration is at its core. We are putting our journalism into perspective by seeing how those issues are reported elsewhere. 

 

A European Perspective is embedded directly into Member’s websites. Through it, we’re building a culture of mutual understanding, helping to inform the public by guiding them to news they can trust and ultimately hoping to build a better future. A European Perspective is co-funded by the European Commission, and it went live on 1 July 2021. 

NewsDeck, also known as the Eurovision News Monitoring Tool, launched in February 2021, and  is designed to provide real-time insight into the diverse range of online news from across Europe’s PSM newsrooms. It is a portal to information created with universality, diversity, excellence, and innovation in mind. 

Currently, the tool collects an average of 2.000 news stories (text and video) daily. These are all machine-translated into English thanks to the EBU’s EuroVOX software. Other languages are available on request.

NewsDeck has been optimized so that editors can find precisely what they are looking for and share and follow in real-time topics of interest. 

The tool is open to all EBU Members. The more organizations join the project, the more powerful this news intelligence tool becomes.

 

 

Valoriser une information digne de confiance

Initiative relative à la confiance dans le journalisme

L'UER apporte son soutien à l'initiative relative à la confiance dans le journalisme (JTI), dont elle est partenaire. Cette initiative, qui vise à promouvoir un journalisme digne de confiance, repose sur une norme officielle. Les médias de toutes dimensions et de tout type se tournent vers la JTI pour évaluer leur conformité, notamment pour leurs tâches relevant des processus éditoriaux (correction, vérification) ainsi qu'en matière de transparence de la propriété des médias. En rendant visibles les résultats de cet exercice, les rédactions renforcent leur crédibilité et assurent la pérennité de leurs activités.

Véritable référence, la JTI encourage l'excellence et la responsabilité des médias envers les communautés auxquelles ils s’adressent, mais aussi à l’égard des autorités de régulation et du secteur privé, y compris les plateformes numériques. En tant qu'indicateur de fiabilité lisible à la machine, la JTI contribue à une meilleure visibilité lors de recherches et sur les réseaux sociaux, renforçant ainsi la confiance du grand public et ouvrant en fin de compte à l'information un espace assaini.

La procédure se divise en trois phases : 1) Check (Vérifier) : effectuer une auto-évaluation interne via jti:app, portail en ligne dédié, et traiter les résultats potentiels ; 2) Show (Montrer) : publier le résultat sous la forme d'un rapport de transparence accessible au public ; et 3) Glow (Rayonner) : audit externe facultatif qui aboutit à la certification JTI. Actuellement, plus de 100 médias ont recours à cet instrument et ses différentes étapes, y compris des Membres de l'UER tels que RTÉ News  (Transparency Report), SWI swissinfo.ch (Certification) et France Télévisions (Certification), ainsi que CBC/Radio-Canada (Affilié).

La JTI a été lancée par Reporters sans frontières (RSF), ONG de surveillance de la liberté de la presse et des droits de l'homme, et développée par un groupe de 130 experts représentant l'industrie des médias, le monde universitaire, les autorités de régulation et d'autorégulation, les entreprises de technologie et le secteur du développement des médias. La norme JTI a été publiée par le Comité européen de normalisation (CEN) en décembre 2019 (CEN Workshop Agreement no. CWA17493:2019, consultable ici).

L'initiative est cofinancée par la Commission européenne et Craig Newmark Philanthropies.

journalist_trust_initiative_header.jpg

 

Réseau pour le journalisme d’investigation

Le réseau pour le journalisme d'investigation de l'UER a démarré en 2017 et s'est rapidement développé : il compte aujourd’hui plus de 100 reporters, représentant de nombreux Membres de l'UER.

Le réseau s'organise selon deux axes. Le premier constitue un ensemble de groupes de projet au sein desquels les journalistes de Membres de l'UER travaillent sur sujets spécifiques, dépassant les frontières européennes. 

Le deuxième axe repose sur un réseau de journalistes d'investigation répartis dans toute l'Europe, prêts à réagir aux informations fournies par leurs collègues. Les Membres disposent ainsi d'un vaste réseau de contacts, une ressource inégalée qui donne rapidement accès aux informations qui comptent.

En collaboration avec l'EBU Academy, nous proposons également aux journalistes d'investigation des formations aux bonnes pratiques, ainsi que des cours sur des sujets d'actualité ciblés. 

Tous les Membres de l'UER peuvent rejoindre le réseau, sous réserve de l’approbation préalable de son comité directeur. Les Membres intéressés doivent satisfaire aux critères définis par ce comité (respect des valeurs fondamentales des médias de service public, maîtrise reconnue du journalisme d'investigation).

Pour plus d'informations : page de groupe du réseau pour le journalisme d’investigation.

Combattre la désinformation

Stopper la désinformation à la source 

La désinformation se propage aujourd'hui à une vitesse sans précédent. Les plateformes en ligne jouent un rôle critique et arbitraire dans l'accès au contenu, qu'il s'agisse de vraies ou fausses informations. Au-delà de la lutte contre la désinformation, nous défendons la protection de la liberté des médias en ligne. Le public doit en effet pouvoir accéder à des sources d'information légitimes, sans avoir à passer par un filtre supplémentaire.

À Bruxelles, entre autres priorités, l'UE agit dorénavant pour empêcher les grandes entreprises technologiques privées d'exercer un contrôle total sur les contenus en ligne. Nous contribuons à l'élaboration des nouvelles règles européennes, telles que les législations sur les marchés numériques et sur les services numériques, afin de contrer l'influence des plateformes en ligne sur l'accès au contenu, la diffusion de l'information et la formation de l'opinion. 

Vous trouverez de plus amples informations sur nos activités les plus récentes en cliquant ici.   

Fighting disinformation (© Melyna Valle)

 

Contacts

Wouter Gekiere
Responsable de la politique règlementaire européenne
+32 2 286 91 12
gekiere@ebu.ch

DEMANDER DES COMPTES AUX GOUVERNEMENTS  

À l'UER, nous constatons l'ampleur des menaces auxquelles les journalistes sont aujourd'hui confrontés. Les attaques à leur encontre vont de la violence physique à l'intimidation, en passant par les insultes en ligne ou les « poursuites-bâillons ». Pour que les médias soient libres et pluralistes, les journalistes doivent pouvoir exercer leur métier en toute sécurité. 

Les contrevenants doivent rendre des comptes. Dans ce but, nous soutenons la Plateforme pour la sécurité des journalistes du Conseil de l'Europe. Ainsi, les gouvernements sont tenus responsables des menaces qui pèsent sur les journalistes dans leurs pays respectifs. Cette plateforme contribue à mettre en pratique la recommandation de 2016 du Conseil de l'Europe sur la protection du journalisme et la sécurité des journalistes et autres acteurs des médias. 

Bénéficiant du statut d'observateur, l'UER contribue en outre activement aux travaux normatifs du Comité directeur sur les médias et la société de l'information (CDMSI) et de ses organes subordonnés, tel que le Comité sur les poursuites stratégiques contre la participation publique (SLAPP), qui prépare actuellement une recommandation.  

Avec l'UNESCO, nous soutenons la Journée mondiale de la liberté de la presse en nous appuyant sur notre longue et profonde expérience de l'univers des médias audiovisuels publics. Ce faisant, nous envoyons un message fort aux gouvernements : il faut respecter la liberté des médias.  

Nous assurons également la promotion des activités entourant le plan d'action de l'ONU sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.  Nous contribuons au programme Global Drive for Media Freedom and Safety of Journalists, fruit des efforts conjugués du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) et de l'UNESCO.

Enfin, nous avons avec le bureau de la Représentante de l'OSCE pour la liberté des médias de l'OSCE des échanges réguliers sur la situation en matière de liberté des médias.

Contacts

Nicola Frank
Responsable des relations institutionnelles et internationales

+32 47 777 76 86
frank@ebu.ch
LinkedIn