COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 27 mars 2020

La "Trusted News Initiative" s'attaque à la désinformation sur la coronavirus

Dans le cadre d’un partenariat, de grands organes de presse et sociétés technologiques s’attacheront à identifier rapidement et à arrêter la propagation de fausses nouvelles sur le coronavirus.

Lancée l’an dernier, la Trusted News Initiative (TNI, Initiative relative à une information fiable) a vocation à protéger le public contre la désinformation, tout particulièrement dans des moments clés comme les élections.

Cette initiative vient compléter avantageusement les programmes déjà mis en place par les différents partenaires, lesquels s’emploieront notamment à identifier les informations fausses et potentiellement dangereuses sur le coronavirus, en mettant en place un système d’alerte partagé.

Chaque partenaire pourra alerter les autres sur une fausse nouvelle concernant le coronavirus, afin que son contenu soit rapidement analysé par les plateformes et que les utilisateurs ne la relayent pas sans le vouloir.

Les alertes porteront aussi sur les contenus qui sapent la confiance dans les fournisseurs d’informations partenaires, en identifiant les contenus imposteurs qui indiquent une source ou une identité soi-disant authentique.

L’équipe de l’Eurovision Social Newswire, qui vérifie les récits et images de témoin issues du Web, est en contact direct avec le réseau TNI. Toutes les alertes importantes seront transmises aux Membres de l’UER par le service des Actualités Eurovision.

Les partenaires de l’initiative TNI sont les suivants : la BBC, Facebook, Google/YouTube, Twitter, Microsoft, l’AFP, Reuters, l’Union européenne de radio-télévision (UER), le Financial Times, The Wall Street Journal, The Hindu, CBC/Radio-Canada, First Draft et le Reuters Institute for the Study of Journalism.

Tony Hall, directeur général de la BBC et président de l’UER, déclare à ce propos : « La BBC et ses partenaires ont conscience de l’urgente nécessité de fournir au plus grand nombre des informations aussi précises que possible en ces temps de crise. Il est vital que nous ayons toutes et tous accès aux faits, afin que nous puissions savoir comment nous protéger, mais aussi protéger nos proches. Nous traversons aujourd’hui des moments difficiles. Ensemble, nous ferons tout notre possible pour barrer la route à la désinformation sur le coronavirus. »

Noel Curran, directeur général de l’UER, ajoute : « Dans des situations d’urgence de cette ampleur, la nécessité d’une information fiable, factuelle et fondée sur les preuves est plus importante que jamais. Or, on assiste à une vague sans précédent de désinformation et de mésinformation, principalement alimentée par les réseaux sociaux, qui risque de compromettre la confiance du public et d’accroître la peur au sein de la population. L’initiative de l’UER souligne le rôle des médias de service public dans la lutte contre ces phénomènes et dans la diffusion de contenus dignes de confiance, sur lesquels le public peut s’appuyer. »

Justyna Kurczabinska, responsable de l’Echange d'actualités Eurovision, est la personne de contact de l’UER pour cette initiative. Luis Jimenez, responsable des Actualités numériques, est chargé de l’éducation aux médias. Derek Bowler, responsable du Social Newsgathering, et Jenny Hauser, de l’Eurovision Social Newswire, s’occupent de la vérification des faits.

 

 

Contacts

Jo Waters
Senior Communications Officer
+41 22 717 2501
waters@ebu.ch