COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 10 déc. 2020

La « Trusted News Initiative » (TNI) s’attaque à la désinformation dangereuse sur les vaccins

La TNI a décidé de se concentrer sur la lutte contre la diffusion de la désinformation dangereuse sur les vaccins, suite à son récent sommet, présidé par Tim Davie, directeur général de la BBC.

La TNI est issue d’un partenariat sectoriel entre grands organismes de presse et entreprises de technologie* d’envergure mondiale réunis dans la lutte contre la propagation de la désinformation là où il existe un risque de dommages réels à l’échelle planétaire. Avec l’introduction de plusieurs nouveaux vaccins COVID-19 possibles, la désinformation «anti-vaccin» est devenue virale sur Internet.

Citons par exemple les mèmes largement répandus qui lient les fake news sur les vaccins à la liberté et aux libertés individuelles. D’autres posts cherchent à minimiser les risques du coronavirus et suggèrent qu’une réalité sous-jacente se cache derrière le développement des vaccins. 

S’il est important d’examiner minutieusement le fondement scientifique des nouveaux vaccins COVID-19 et de faire entendre les préoccupations légitimes des personnes qui s’interrogent sur la signification d’un vaccin contre le coronavirus, sur les niveaux d’immunité et sur l’adéquation du vaccin pour les personnes souffrant de maladies chroniques, il est essentiel que le public sache qu’il peut se tourner vers des sources de confiance pour obtenir des informations précises et impartiales.

Les partenaires de la TNI s’alerteront mutuellement en cas de désinformation présentant une menace vitale imminente, afin que les contenus visés puissent être examinés rapidement par les responsables des plateformes, tandis que les éditeurs veilleront à ne pas répercuter à leur insu de dangereux mensonges.

La TNI lutte déjà contre la désinformation liée au coronavirus et a réussi à mettre en place un système d’alerte précoce lors des élections générales de 2019 au Royaume-Uni, des élections générales de 2020 au Myanmar et à Taïwan et des élections présidentielles américaines.       

Tim Davie, directeur général de la BBC, déclare: «2020 a été une année comme aucune autre. Nous avons assisté à la propagation rapide d’une désinformation néfaste et d’un nombre croissant de théories du complot en ligne. Qu’elle représente une menace pour notre santé ou pour notre démocratie, la désinformation a un coût humain.

Les partenaires de la TNI continueront à travailler ensemble pour élargir notre cadre et faire en sorte que les préoccupations légitimes concernant les futures vaccinations soient entendues, tout en mettant un terme aux mythes nuisibles sur la désinformation.»

Noel Curran, directeur général de l’UER, ajoute: «La confiance du public dans les vaccins est essentielle à leur adoption et à la réussite – ou non – de la lutte contre la propagation du virus. Les médias de service public ont un véritable rôle à jouer en interrogeant les scientifiques à l’origine des vaccins, en examinant de manière responsable les problèmes de sécurité, mais aussi en contrant la désinformation dangereuse qui menace de compromettre les décisions que les gens prennent concernant leur santé. L’UER est fière d’être un partenaire de la TNI et de jouer son rôle en diffusant un contenu précis et factuel auquel le public peut faire confiance.» 

Projet de recherche autour de l’éducation aux médias

Le 10 décembre 2020, Jamie Angus, directeur du BBC World Service Group, a annoncé le lancement d’une nouvelle initiative qui aidera les membres de la TNI à comprendre l’efficacité des interventions visant à lutter contre la désinformation.

S’exprimant lors de la Conférence mondiale sur la liberté de la presse, Jamie Angus a confirmé que le BBC World Service Group financera de nouvelles recherches menées par le Reuters Institute for the Study of Journalism travaillant avec First Draft. Il examinera l’efficacité des différentes interventions qui visent à éduquer le public et à prévenir la diffusion de la désinformation sanitaire.

Jamie Angus a déclaré: «Le rôle vital qui consiste à fournir des informations fiables et indépendantes sur la santé publique a contribué à sauver des vies durant la pandémie. Les fact-checkeurs de la BBC montrent déjà la voie à suivre pour contrer la désinformation qui met en danger la santé publique, et cela restera primordial au fur et à mesure que les vaccinations seront déployées dans le monde entier.   

Le projet de recherche que nous lançons aujourd’hui, soutenu par les partenaires de la TNI, s’inscrit dans ce contexte et permettra de mieux comprendre les interventions qui luttent contre la désinformation.»

Ce programme de recherche d’une durée d’un an recourra à une conception de recherche innovante, en réalisant de multiples enquêtes en Inde, au Brésil et au Royaume-Uni. Il examinera la validation et la correction des contenus d’actualité par des fact-checkeurs et, par exemple, la manière dont l’affichage des marques affecte notablement l’engagement des gens envers les fournisseurs d’informations.  La recherche examinera comment l’exposition à des nouvelles de qualité et à des informations sur la désinformation dans les médias grand public influence la diffusion de fausses informations et sera soutenue par des partenaires au sein de la TNI.

Le but est d’utiliser les résultats de cette recherche pour informer les futures campagnes d’éducation aux médias et étayer une conférence en ligne sur l’éducation aux médias organisée par la BBC au printemps 2021.

La conférence s’appuiera sur des intervenants de l’ensemble du partenariat TNI pour explorer ce que les experts de la lutte contre la désinformation ont appris d’une année de lutte contre les mensonges liés au COVID-19.

La Trusted News Initiative:

La TNI a été créée l’année passée pour protéger le public et les utilisateurs contre la désinformation, en particulier dans les périodes «à risque», comme les élections. La TNI complète les programmes existants que les partenaires ont mis en place.

*Les partenaires au sein de la TNI sont: AP, AFP; BBC, CBC/Radio-Canada, l’Union européenne de radiodiffusion (UER), Facebook, Financial Times, First Draft, Google/YouTube, The Hindu, Microsoft, Reuters, Reuters Institute for the Study of Journalism, Twitter et The Washington Post.

Le cadre de coopération de la TNI a été élaboré conjointement par les partenaires et ne concerne que les désinformations les plus graves, qui menacent la vie ou l’intégrité du processus électoral. Ceci est entièrement distinct du positionnement éditorial de toute organisation partenaire et ne l’affecte en rien.

Contacts

Jo Waters
Senior Communications Officer

+41 22 717 2501
waters@ebu.ch