COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 25 mai 2016

L'UER estime que la révision de la Directive Services Medias Audiovisuels part dans la bonne direction

TV Set Icon on Blue Arrow.

L’UER considère que la proposition visant à réviser la Directive Services Médias Audiovisuels publiée aujourd’hui identifie correctement les domaines où une mise à jour est nécessaire, à la lumière de la convergence des médias et des nouvelles habitudes de consommation.

Réaction  de la déléguée aux affaires européennes de l'UER, Nicola Frank : « Le paysage audiovisuel actuel est plus riche qu’il ne l’a jamais été pour les spectateurs tout comme les pourvoyeurs de services. Mais il présente également certains risques qui peuvent et devraient être atténués avec des règles bien adaptées et résistantes à l’épreuve du temps. »

« Les spectateurs risquent notamment de passer à côté des programmes d’intérêt public parce qu’ils n’arrivent plus à les trouver facilement. Nous voulons être sûrs que les spectateurs sont avertis qu’une offre riche de programmes d’intérêt public est à leur disposition, et qu’il suffit de faire un clic ou d’appuyer sur un bouton pour y accéder. »

“«En introduisant la notion de ‘découverte’ des contenu d'intérêt général dans la nouvelle proposition, la Commission européenne a fait un pas dans la bonne direction. Mais il est possible d'aller plus loin et d’établir clairement que l'accès des téléspectateurs aux programmes de valeur publique est un objectif clé, et que les États membres de l'UE ont la possibilité d'élaborer des politiques correspondantes lorsque cela s’avère nécessaire ".

L'UER salue également le fait que la proposition de la Commission européenne évite la refonte de règles qui restent bien adaptés à un paysage audiovisuel évoluant rapidement. Les atouts essentiels de la directive sont maintenus, telles que le principe du pays d'origine, la protection des mineurs, la lutte contre les discours haineux, l'accès des citoyens aux actualités, et la possibilité pour les États membres de veiller à ce que les événements d'importance majeure pour la société puissent être regardé par toute la population.

Selon les dernières recherches du Service d'Analyse Médias de l'UER, les membres de l'UER ont dépensé 16,6 milliards d'euros en programmation dans l'UE en 2014. 84% de ces dépenses ont été dirigées vers la production de contenus originaux.

Contexte

La Directive Services de médias audiovisuels de l'UE coordonne la législation nationale sur tous les médias audiovisuels au niveau européen, couvrant notamment les émissions de télévision et les services de vidéo à la demande. Depuis leur introduction en 1989, les règles de l'UE pour les médias audiovisuels ont été mises à jour à plusieurs reprises en fonction des évolutions technologiques et commerciales .

La proposition de révision de la directive sur les services de médias audiovisuels d'aujourd'hui va maintenant être examiné et amendé par le Parlement européen et les États membres de l'UE.

Liens intéressants

Audiovisual Media Services Directive
Professor Tom Gibbons shares his ideas on where to focus regulation in the new media landscape

Contacts

Wouter Gekiere
Responsable de la politique règlementaire européenne
+32 2 286 91 12
gekiere@ebu.ch
Michael Wagner
Responsable Droit des médias et de la communication
+41 22 717 25 11
wagner@ebu.ch