ACTUALITÉ publié le 08 avr. 2019 • Département / Unité Média Numériques Média

La Radio polonaise accueille à Varsovie le deuxième atelier régional sur la transformation numérique

Plusieurs Membres de l'UER se sont réunis les 4 et 5 avril au siège de la Radio polonaise, à Varsovie, pour un atelier régional sur la transformation numérique auquel assistaient des délégués de la Radio lettone, de la Télévision lituanienne, de MRD (Macédoine), de la TRM (Moldavie), de la Radio roumaine et, bien entendu, de la Radio et de la Télévision polonaises.

Andrzej Rogoyski, Président du conseil d'administration de la Radio polonaise, a inauguré l'atelier le jeudi 4 avril par un discours dans lequel il a décrit la transformation numérique comme étant le principal défi à relever pour les médias de service public, non seulement dans la région mais également dans le monde entier.

Chaque Membre a fait le point sur sa situation, soulignant les difficultés auxquelles il est confronté. Divers sujets ont été abordés, notamment la numérisation des archives, les innovations numériques (comme la DAB+, les podcasts et la diffusion de contenus en continu), ou encore la nécessité de se réorganiser pour pouvoir s'adapter plus facilement au changement.

Le principal intervenant, Robin Pembrooke, de la BBC, s'est demandé s’il était possible de faire évoluer le mode de fonctionnement de la société britannique de radio-télévision. Pour ce faire, il a identifié cinq priorités : briser les cloisonnements technologiques et organisationnels, réorganiser leurs données, encourager la prise de décisions et l’automatisation basées sur les données, et favoriser la recherche et développement sur l'apprentissage automatique. De son côté, Paola Sunna, du Département Technologie et Innovation (T&I) de l'UER, a présenté les futures tendances et opportunités du monde numérique.

Les participants ont également identifié un certain nombre de difficultés communes, notamment la nécessité de faire évoluer les mentalités pour s'ouvrir davantage au changement numérique, le maintien et la protection de la redevance audiovisuelle, et l'importance d'être un employeur compétitif pour les jeunes talents du numérique travaillant dans leur entreprise.

L'atelier s'est terminé par une discussion qui a montré que les Membres partagent un grand nombre d’enjeux et qu'ils ne sont donc pas seuls dans leur démarche. Tous se réjouissent à l'idée de travailler plus étroitement avec l'UER et d'établir davantage de liens au niveau régional, afin d'échanger leurs bonnes pratiques en matière de technologie numérique.