COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 30 avr. 2020

Un nouveau rapport de l’UER montre que les médias audiovisuels sont jugés les plus dignes de confiance

Un nouveau rapport publié par l'UER sur la confiance accordée aux différents médias montre qu'en Europe, la radio et la télévision sont jugées les plus dignes de confiance. En revanche, les réseaux sociaux sont les médias qui inspirent le moins confiance dans 85 % des pays. 

Cette disparité est mise encore davantage en évidence s'agissant de la confiance inspirée par les informations relatives au COVID-19. En effet, si 47 % des personnes interrogées disent s'informer sur le virus via les réseaux sociaux, elles sont seulement 14 % à leur faire confiance. Dans l'ensemble, les chaînes d'information sont les médias les plus couramment utilisés ; ces chaînes sont aussi considérées comme les sources d’information les plus fiables sur le COVID-19, juste derrière les annonces gouvernementales. 

Les chaînes d'information des médias de service public (MSP), en particulier, enregistrent un niveau de confiance élevé. Ainsi donc, 86 % des personnes qui suivent les chaînes d'information des MSP allemands considèrent la couverture de la crise réalisée par l'ARD et la ZDF comme étant fiable, ce qui fait de ces chaînes les médias jugés les plus crédibles. En République tchèque, 90 % du public qui s'informe auprès de la télévision nationale juge digne de confiance sa couverture de la crise.

Internet et les réseaux sociaux pâtissent d'un déficit de confiance croissant, contrairement aux médias traditionnels qui continuent d’être considérés comme fiables. Au cours des 5 dernières années, le niveau de confiance dans Internet a chuté dans 91 % des pays sondés ; dans près de la moitié de ces pays, ce recul est même significatif. 

Dans les pays où les informations diffusées par les médias nationaux sont jugées dignes de confiance, les utilisateurs et utilisatrices sont moins susceptibles de considérer que les fausses nouvelles (fake news) peuvent poser problème. L'on constate même que plus les médias audiovisuels nationaux inspirent un degré de confiance élevé, plus le niveau de liberté de la presse est élevé dans le pays en question. Cette forte corrélation laisse entendre que la confiance accordée par le public à la radio et la télévision est étroitement liée à l'existence d'un environnement médiatique libre et indépendant.

 
David Fernandez Quijada, Responsable du Service d’analyse médias de l’UER, déclare : "Ce que ce rapport met en évidence, c'est qu'un grand nombre des personnes qui suivent l'actualité savent à qui elles peuvent se fier ou non, tout particulièrement en temps de crise. Nos Membres, organismes de médias de service public, ne comptent pas relâcher leurs efforts pour continuer à fournir aux Européens et Européennes les services et les informations fiables et utiles qui leur sont indispensables aujourd'hui plus que jamais."

Le rapport 2020 de l'UER sur la confiance dans les médias est disponible ici (il faut au préalable se connecter au site ebu.ch pour pouvoir le consulter).


Ce rapport se fonde essentiellement sur des données extraites du 92e Eurobaromètre réalisé en novembre 2019 dans les 28 États membres de l'UE, ainsi que dans les 5 pays candidats à l'adhésion. Les autres données exploitées dans la partie consacrée à la confiance dans l'information émanent d'un rapport publié en 2019 par Reuters sur l’information numérique (Reuters Digital News Report 2019). Le chapitre sur la confiance et le COVID-19 s'appuie quant à lui sur des données d'enquête provenant du GlobalWebIndex, du Reuters Institute for the Study of Journalism, de l'Ofcom (le régulateur britannique) et d'organismes Membres de l'UER.


 

Contacts

Claire Rainford
Responsable de la communication

+41 22 717 2321
rainford@ebu.ch
LinkedIn