ACTUALITÉ publié le 24 mai 2021

Bélarus : l'UER condamne l’incarcération de Roman Protassevitch, ex-rédacteur en chef du groupe Nexta

L'UER s'inquiète de la dégradation continue de la liberté de la presse au Bélarus ainsi que du placement en détention à Minsk de Roman Protassevitch, ancien rédacteur en chef du média d'opposition Nexta. M. Protassevitch a été arrêté hier après qu'un avion de ligne de la compagnie Ryanair reliant Athènes à Vilnius a été contraint de se poser à l'aéroport de la capitale biélorusse.

Cet incident est intervenu six jours après la décision des autorités biélorusses de bloquer l'accès au site Internet tut.by, l'un des médias indépendants les plus prisés du pays, et d’interpeller plusieurs de ses employé.e.s, dans le sillage de perquisitions menées à la rédaction.

L'UER exige la libération immédiate de Roman Protassevitch et des autres reporters actuellement incarcéré.e.s au Bélarus. Elle condamne en outre vigoureusement les actes de tortures et les traitements inhumains inacceptables que des journalistes disent avoir subi.

Noel Curran, directeur général de l'UER, déclare :

« Notre Union n'a eu de cesse, depuis les élections d'août 2020, de dénoncer la détérioration progressive de la liberté de la presse au Bélarus, où un nombre inquiétant de journalistes biélorusses et étranger.ère.s sont emprisonné.e.s. L'incident qui s'est produit hier témoigne d’une nouvelle aggravation de la situation, qui porte gravement atteinte aux principes de liberté et de démocratie. En tant que plus grande alliance de médias de service public dans le monde, l’UER soutient les journalistes, leur indépendance et leur droit à s'exprimer librement. »

Le Bélarus a chuté de cinq places au classement mondial de la liberté de la presse 2021 établi par RSF et occupe désormais le 158e rang, sur 180 pays.

Contacts

Vanessa O’Connor
Directrice des relations avec les Membres et de la communication

+41 79 545 1310
oconnor@ebu.ch
LinkedIn