ACTUALITÉ publié le 04 mai 2023

Que le spectacle continue – Voter pour protéger la culture et les médias

Que le spectacle continue – Voter pour protéger la culture et les médias

Le 4 mai 2023, plus de 100 organisations de la culture et des médias, ainsi que des artistes de 22 pays, ont appelé les responsables politiques, les gouvernements et les autorités de régulation à protéger la production et la distribution via la partie inférieure de la bande UHF (470-694 Mhz).

Lors de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) qui se tiendra à l’automne, cette fréquence risque d’être transférée aux services mobiles à haut débit. Cette attribution dite « co-primaire » (voire une attribution secondaire) exclura des ondes, de facto, le secteur des médias et de la culture.

Aujourd’hui, la Commission a adopté sa proposition de décision du Conseil établissant la position de l’UE sur les questions liées à l’utilisation du spectre qui seront examinées lors de la CMR 2023. Nous demandons instamment aux équipes de négociation de voter pour préserver la bonne utilisation actuelle de la partie inférieure de la bande UHF.

 

 

Pour la distribution des médias :

  • La télévision numérique terrestre (TNT) dans la bande UHF est simple, inclusive et bon marché : il suffit de brancher un téléviseur pour accéder à une multitude de programmes publics et privés.
  • La TNT dans la bande UHF est fiable, quelle que soit la situation : c’est un mode de diffusion très résistant, même en cas de catastrophe d’origine naturelle ou humaine.
  • La TNT dans la bande UHF est écologique : c’est la solution la plus respectueuse de l’environnement pour la distribution d’un même contenu à tous les publics.
  • La TNT dans la bande UHF est novatrice : elle implique une innovation constante et le développement de nouvelles technologies numériques telles que la 5G.

Pour la production des médias et du cinéma, les spectacles culturels et autres événements en direct :

  • Ces fréquences sont indispensables aux moyens de production sans fil.
  • Elles sont importantes pour les pièces de théâtre, les comédies musicales, les spectacles vivants, les festivals, les conférences, les émissions de radio et de télévision et les productions médiatiques.
  • Les équipements techniques ont un long cycle de vie et finissent souvent par être cédés par les professionnel.le.s aux organismes amateurs, selon le principe de l’économie circulaire.

Le secteur des services mobiles bénéficie déjà d’importantes ressources dans le spectre UHF, à savoir les bandes 700 et 800 MHz. Ces attributions de fréquences auparavant utilisées par la TNT et les équipements PMSE (Programme Making and Special Events), ont été justifiées par la nécessité de remédier aux carences en haut débit en milieu rural. Mais cette question ne peut être résolue que par le développement d’infrastructures, ce qui peut être fait en utilisant le spectre déjà attribué au haut débit mobile.

Chaque jour, des millions d’Européen.ne.s bénéficient de la télévision terrestre, des productions médiatiques et des événements culturels en direct. Pour que le secteur des médias et de la culture s’épanouisse, votez en faveur du maintien de la partie inférieure de la bande UHF pour la distribution télévisée, les productions médiatiques et les événements culturels.