ACTUALITÉ publié le 04 déc. 2014

Financement des medias de service public: Un rapport de l'UER souligne une poursuite de la décroissance des recettes

Les recettes totales des médias de service public (MSP) membres de la communauté UER ont chuté de 1,9% en 2013, accélérant encore la regrettable évolution les ayant privés, ces 5 dernières années, de 8,7% de leurs recettes en valeur réelle.

Le panorama de la situation financière de l'Europe élargie brossé par ce rapport annuel du MIS (Service d'Analyse Médias) sur le financement des médias de service public constitue l'un des éléments-clés de ce travail.

Il n'est bien sûr pas toujours possible de comparer directement les différents pays entre eux, mais l'optique internationale adoptée dans ce rapport offre aux Membres des données précieuses et une analyse économique fouillée, autant d'éléments qui leur sont utiles pour planifier leurs stratégies et défendre leurs intérêts. 

Dr Roberto Suárez, Responsable du MIS, juge extrêmement préoccupante cette nouvelle aggravation, qui vient rompre la légère reprise constatée ces trois dernières années. 

"Les chiffres révèlent que nos Membres sont aux prises avec deux grandes difficultés" a déclaré M. Suárez. "En premier lieu, ils doivent compenser la baisse des recettes publicitaires enregistrée sur le marché des médias dans son ensemble, qui a amputé leurs recettes commerciales de 23,2% depuis 2008. En second lieu, ce qui est plus alarmant, leurs difficultés sont aggravées par le fait qu'ils sont aujourd'hui la cible de mesures d'austérité prises au niveau national."

Le rapport confirme que les Membres de l’UER peinent à conserver le soutien financier de leurs gouvernements, dont M. Suárez considère qu'ils ont parfois tendance "à négliger la contribution apportée par les MSP à la vitalité de la démocratie en offrant du contenu de qualité au public."

"La situation varie bien sûr énormément à l'intérieur de la communauté UER" a-t-il ajouté. "Les revenus cumulés des MSP des pays membres de l'UE ont chuté de 10,2% en valeur réelle au cours de ces cinq dernières années, tandis que les revenus de nos Membres hors UE ont grimpé de 9% depuis 2008. Ce décalage met en évidence le degré de maturité des uns comparé à l'expansion des autres."

M. Suárez considère qu'en dépit de ces différences, à l'échelle du continent européen, d'accuser les MSP ne peuvent pas être accusés de perturber le marché ou la concurrence.

"Alors que les Membres de l'UER sont en proie à des difficultés économiques, les recettes des 12 principaux groupes de médias commerciaux en Europe continuent à croître. En 2013, leurs recettes totales ont ainsi augmenté de 4,8%. Depuis 2008, et malgré la crise du marché publicitaire, ces recettes ont augmenté de 8,6% (en valeur réelle, sans l'impact de l'inflation). En conséquence, le fossé séparant les recettes totales des 12 principaux groupes de médias commerciaux en Europe de celles des 57 Membres de l'UER couverts par le rapport ne cesse de se creuser. En 2013, les recettes des radiodiffuseurs commerciaux ont été de 48,8% supérieures à celles des MSP. Les données de 2008 chiffraient à 27,6% cet écart, ce qui montre clairement que les MSP ne sauraient constituer une quelconque menace pour la prospérité du marché, la libre concurrence, ni le développement d'initiatives commerciales."

Les Membres actifs de l'UER peuvent télécharger cette publication, assortie de graphiques et données supplémentaires disponibles en ligne, par le biais du portail du MIS.

La version imprimée du rapport sera distribuée aux délégués venus assister à la 73e Assemblée générale de l'UER. Un exemplaire imprimé sera également envoyé par courrier à chaque organisme Membre dans les semaines à venir.

Liens intéressants

73e Assemblée générale

Media Intelligence Publications

Contacts

Roberto Suarez Candel
Responsable de la Stratégie et de l'Analyse Médias

+41 22 717 2507
suarez.candel@ebu.ch
LinkedIn