ACTUALITÉ publié le 06 déc. 2018 • Département / Unité Analyse Médias

Un rapport sur le financement des MSP souligne la difficulté pour eux de faire plus avec moins

Les médias de service public (MSP) ont fort à faire pour proposer toujours plus de services alors que leurs budgets subissent des coupes sombres.

Un nouveau rapport du Service d'analyse médias (MIS, Media Intelligence Service) de l'UER sur le financement des MSP montre en effet qu’en 2017, les fonds qui leur étaient alloués dans la zone UER accusaient un repli de 1,4% par rapport à l’année précédente et que plus d'un tiers des organismes de MSP avaient vu leurs budgets amputés. Ils sont aussi nombreux à avoir dû réduire leurs investissements dans les programmes.

Le rapport du MIS fait certes état d'une hausse nominale de 2,9% du financement depuis cinq ans (lorsque l'inflation est prise en compte), mais en termes réels celle-ci correspond à une baisse de 0,6%.

Les Membres de l'UER exploitent à l’heure actuelle près de 2 000 chaînes de télévision et stations de radio, ainsi que de nombreuses plateformes en ligne, pour en moyenne 0,10 euro par citoyen et par jour.

David Fernandez Quijada, Responsable du MIS de l’UER, déclare : "Les MSP procurent des bienfaits inestimables à la société, mais on leur demande de répondre à des besoins croissants. Or, pour ce faire ils doivent pouvoir compter sur un financement pérenne et adéquat. Il est primordial qu'ils puissent continuer à assumer le rôle majeur qui leur est dévolu au sein de nos sociétés démocratiques."