ACTUALITÉ publié le 18 févr. 2021

L’UER appelle le Bélarus à arrêter de réprimer la presse et à libérer les journalistes incarcéré.e.s

L'association de médias de service public se dit très préoccupée par l'intensification des attaques contre la liberté de la presse au Bélarus.

Aujourd'hui, une journaliste et une opératrice de prises de vue travaillant pour Belsat, une filiale de la TVP (Membre polonais de l'UER), ont été condamnées à une peine de prison de deux ans pour avoir rendu compte des manifestations qui se déroulent actuellement au Bélarus.

Katsyaryna Andreyeva et Darya Chultsova sont accusées d'avoir organisé et préparé des actions portant gravement atteinte à l'ordre public, alors qu'elles couvraient un rassemblement à Minsk.

Noel Curran, directeur général de l'UER, déclare : « Le fait que des journalistes puissent être emprisonnées pour avoir fait leur travail, qui consiste à fournir au plus grand nombre une information indépendante, nous préoccupe sérieusement. »

La décision rendue à l'encontre des deux reporters de Belsat fait suite à des perquisitions effectuées aux domiciles de journalistes et de professionnel.le.s des médias. Des agents de police ont également perquisitionné le siège de l'Association bélarussienne des journalistes et confisqué du matériel et des documents.

Depuis août 2020, ce sont près de 400 journalistes, travaillant pour des organes de presse locaux et étrangers, qui ont été arrêté.e.s ou agressé.e.s alors qu'ils.elles couvraient les manifestations au Bélarus.

M. Curran a déclaré à ce sujet : « La liberté de la presse est un droit humain fondamental, aussi est-il extrêmement préoccupant d'assister à des violations des lois internationales par les autorités bélarussiennes, qui continuent à réprimer la liberté d'expression et à refuser à leurs ressortissant.e.s l'accès à des informations qui présentent pourtant un intérêt public. Nous leur demandons donc de libérer immédiatement Katsyaryna Andreyeva et Darya Chultsova et de laisser les médias couvrir l'actualité en toute indépendance, sans craindre la persécution. »

Récemment, l'UER s'est entretenue avec des représentant.e.s de l'OSCE au sujet de la liberté des médias dans la région et de l'importance de préserver la liberté de parole au Bélarus.

Contacts

Claire Rainford
Responsable de la communication

+41 22 717 2321
rainford@ebu.ch
LinkedIn