COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 22 sept. 2021

Investir dans l’information de service public, c’est investir dans la démocratie, déclare Noel Curran, le directeur général de l’UER

Les conclusions d’un rapport de l’UER publié récemment sur le thème Démocratie et médias de service public indiquent que la démocratie est en déclin dans les deux tiers des pays couverts par les Membres de l’UER, où une large part de la population se détourne de la politique et de la vie publique. Ce rapport démontre en outre que la santé démocratique d’une nation va de pair avec des médias de service public (MSP) robustes et correctement financés.

Noel Curran, directeur général de l’UER, déclare :

« La nécessité d’être dotés de médias de service public robustes n’a jamais été aussi forte. N’importe qui peut « annoncer » une actualité brûlante en téléchargeant une vidéo et attirer en quelques secondes un public mondial. Nos modes de consommation de l’information s’en trouvent transformés, comme l’atteste, en particulier, l’intérêt considérable porté aux récits de témoins. Mais ce phénomène s’accompagne également d’un essor inquiétant de la désinformation et, dans certains cas, de fausses nouvelles délibérément conçues pour tromper, blesser et affaiblir. Or cette situation peut avoir de terribles répercussions sur les démocraties stables, fondées sur un système électoral. »

Commentant la célébration du 60e anniversaire de l’Échange d’actualités Eurovision (EVN), Noel Curran appelle à défendre la diffusion d’actualités dignes de confiance, qui reflètent un large éventail d’opinions et de points de vue, soulignant que lorsqu’elles reflètent la diversité de pensées et d’opinions et sont soumises à des processus éditoriaux minutieux, les actualités constituent pour les sociétés démocratiques des contenus rigoureux et fiables sur lesquels elles peuvent s’appuyer.

L’EVN célébrera cet anniversaire le 28 septembre 2021, qui est également la date de la Journée internationale de l’accès universel à l’information de l’UNESCO. Pour Noel Curran, ce service se distingue par l’adoption de processus éditoriaux indépendants qui permettent de diffuser des informations fiables et exactes, notamment des récits de témoins vérifiés, ainsi qu’une variété d’opinions et de points de vue, éléments essentiels à la bonne santé des démocraties.

Il appelle également les MSP à investir dans leurs services :

« Il est essentiel que nous tous et toutes qui travaillons pour des MSP nous tournions résolument vers l’avenir. Nous devons transformer nos modes d’organisation : nous n’avons pas le choix. Nos services doivent s’adapter aux besoins, dans un paysage technologique en rapide évolution. »

Noel Curran évoque la collaboration de l’UER, en juillet dernier, avec 10 radiodiffuseurs de service public en vue du lancement d’un service novateur baptisé « Vu d’Europe », ayant vocation à compiler, traduire dans plusieurs langues et diffuser des sujets provenant de MSP européens en utilisant les outils de traduction et de recommandation innovants conçus par les Membres et le département Technologie et innovation de l’UER, abolissant ainsi les frontières géographiques. 

Pour Noel Curran,

« Un nombre croissant de citoyen.ne.s peuvent aujourd’hui suivre des événements internationaux, identifier les solutions déployées par d’autres pays pour relever les défis de notre époque et découvrir une pluralité de perspectives et d’opinions, dans la meilleure tradition de l’EVN et en opposition à la polarisation et aux régimes autoritaires. »

Au cours de ses deux premiers mois d’exploitation, les boîtes de recommandations sur les sites Internet des Membres de l’UER ont enregistré près de dix millions d’affichages et près de 400 000 lectures.

M. Curran conclut :

« Investir dans l’information de service public, c’est investir dans la démocratie. Des débuts de l’EVN, en 1961, à l’ère actuelle des services d’actualités numériques innovants, facteurs de transformation, les MSP n’ont eu de cesse de promouvoir leurs valeurs fondamentales en matière d’information, des valeurs qui prônent la pratique d’un journalisme indépendant, rigoureux, transparent et fiable, ainsi que la libre circulation des informations et des idées. Ces valeurs doivent être protégées à tout prix. Nos démocraties en dépendent. »