POSITION POLITIQUE publié le 07 déc. 2023

Parlement européen : ne mettez pas en danger le secteur européen du cinéma et de l’audiovisuel

Parlement européen : ne mettez pas en danger le secteur européen du cinéma et de l’audiovisuel

Aujourd'hui, plus de 600 représentants du secteur du cinéma et de l'audiovisuel en Europe ont publié une déclaration commune sur le prochain vote au Parlement européen d'un rapport d'initiative sur le règlement de l'UE sur le blocage géographique. L'UER se joint à ces représentants de tout notre secteur pour exhorter les députés européens à rejeter certaines parties du rapport qui appellent à l'inclusion des services audiovisuels dans le règlement sur le blocage géographique.

Vincent Sneed, conseiller politique principal de l'UE à l'UER, a déclaré : « Les médias de service public sont financés au niveau national et ont une mission nationale. Ils ne sont pas censés investir 27 fois pour garantir les droits de diffusion dans chaque pays de l’UE. Si les services audiovisuels étaient inclus dans le règlement sur le géoblocage, cela menacerait la capacité des médias de service public à remplir leur mission : offrir un contenu de la plus haute qualité au public national le plus large possible. Cela conduirait à des offres médiatiques limitées et moins diversifiées.»

De nombreux membres de l'UER sont en mesure, compte tenu des réglementations existantes et des conditions du marché, d'offrir de nombreux services au-delà des frontières. Les exemples incluent co- initiatives de production, une salle de rédaction en réseau paneuropéen et l'Eurovision News Exchange. Il existe également des accords existants sur la transmission et la retransmission sur diverses plates-formes, du câble aux opérateurs IPTV, satellite et OTT. De plus, 18 organisations de médias de service public à travers l'Europe proposent, ou sont en train de proposer, la portabilité de leurs services en ligne. Ces offres témoignent de l’enthousiasme et de la bonne volonté des médias de service public pour atteindre un public au-delà des frontières. Mais afin de préserver ces partenariats qui fonctionnent bien, l'exclusivité territoriale doit être maintenue.

Ce rapport marque un changement dangereux dans la façon dont la valeur de la production culturelle de l'Europe est traitée.

Lisez la déclaration à droite.