ACTUALITÉ publié le 25 mai 2022

Déclaration de Cannes

Déclaration de Cannes

Déclaration au nom du Conseil exécutif de l’UER

À l'occasion du 75e Festival de Cannes nous voulons, en tant que dirigeants de médias européens de service public, réitérer notre soutien indéfectible à une industrie cinématographique européenne dynamique et prospère et réaffirmer notre volonté d'œuvrer durablement pour sa réussite.

Le cinéma européen continue à pâtir de la pandémie

Comme d'autres forces vives des industries créatives, les cinémas européens sont confrontés à des défis de taille depuis le début de la pandémie de COVID. En ces temps troublés, le secteur cinématographique s'est cependant distingué par sa formidable créativité et la qualité exceptionnelle de ses productions. Nous sommes néanmoins conscients que la pandémie a eu un lourd impact sur la fréquentation des cinémas. Même si le public européen retrouve peu à peu le chemin des salles de cinéma, leur fréquentation reste bien en deçà des niveaux antérieurs à la pandémie. Il peut en outre s'avérer difficile, même pour des films européens de qualité, de se faire une place sur un marché dominé par les productions américaines1.  

Les médias audiovisuels publics et le cinéma européen, un partenariat qui coule de source 

Dans cette nouvelle ère « post-pandémie », nous avons à cœur de prouver que les médias européens de service public demeurent les partenaires privilégiés du cinéma européen.  

Ils continueront en effet, tant aujourd'hui que dans l'avenir, à financer des films européens de grande qualité destinés principalement aux publics nationaux, mais aussi à participer à des coproductions capables de franchir les frontières géographiques et linguistiques de l'Europe. Nous sommes conscients que l'industrie évolue, sous l'effet notamment des plateformes de streaming américaines qui ne cessent de monter en puissance et dont le dynamisme profite à certains pans du secteur, dont les sociétés de production européennes. Cependant, les médias européens de service public ont toujours soutenu l'exploitation en salles des films qu'ils ont contribué à financer. 

Les médias audiovisuels publics sont la vitrine des films européens 

Les médias européens de service public jouent un rôle déterminant pour rendre les films européens accessibles au plus grand nombre, une fois terminée leur période d'exploitation en salles. Et tandis que d'autres sociétés de médias proposent un catalogue de films uniquement sur abonnement2,  les médias européens de service public s’engagent à mettre leurs contenus à disposition sur toutes leurs plateformes, conformément à la mission qui leur est dévolue et qui n'est pas guidée uniquement par la logique du marché. 

Nous restons déterminés à poursuivre notre collaboration avec le cinéma européen et nous comptons intensifier nos efforts visant à promouvoir la réalisation de coproductions européennes, dans l'intérêt du public et du cinéma européens.
 

1 Selon les premières données 2021 sur le cinéma européen publiées par l'Observatoire européen de l'audiovisuel, les recettes sont principalement portées par le succès des films à grand public des studios américains. 
2 Une grande partie (plus de 40 %) du patrimoine cinématographique européen produit depuis le milieu des années 90 est toujours indisponible en ligne.