COMMUNIQUÉ DE PRESSE publié le 27 févr. 2018 • Département / Unité Analyse Médias

Hausse de la confiance dans les médias traditionnels en Europe

Alors que la confiance dans les médias, considérés dans leur ensemble, se situe à un niveau historiquement bas, une nouvelle étude réalisée par l'UER montre que le public fait toujours plus confiance aux médias traditionnels (presse écrite et médias audiovisuels).

Alors que la confiance dans les médias, considérés dans leur ensemble, se situe à un niveau historiquement bas, une nouvelle étude réalisée par l'UER montre que le public fait toujours plus confiance aux médias traditionnels (presse écrite et médias audiovisuels).

Les nouveaux médias, en revanche, suscitent une défiance croissante. Ainsi donc, 61% des pays européens se méfient d'Internet, et 97% des pays ne font pas confiance aux réseaux sociaux.

Intitulé "Trust in Media 2018", le rapport de l'UER montre également qu'en matière de confiance, l'écart continue de se creuser entre médias traditionnels et nouveaux médias. Les médias audiovisuels sont ceux qui inspirent le plus confiance : au sein de l'UE, 59% des répondants disent faire confiance à la radio (un pourcentage équivalent à celui de 2017) et 51% à la télévision (soit une hausse de 1 point de pourcentage par rapport à 2017 pour ce média).

La confiance dans la presse écrite s'est aussi légèrement améliorée ces cinq dernières années, 47% des Européens affirmant aujourd'hui lui faire confiance.

Dans le même temps, l'essor des fausses nouvelles (fake news) et de la désinformation a sapé la confiance dans Internet et les réseaux sociaux. Seuls 34% des Européens déclarent faire confiance à Internet et à peine 20% aux réseaux sociaux, alors que ces pourcentages s'élevaient respectivement à 36% et 21% en 2017.

L'étude de l'UER met aussi en évidence la corrélation entre la confiance accordée aux médias audiovisuels et l'existence d'une presse libre et indépendante. Cette étude aboutit en effet à la conclusion que plus le niveau de confiance dans la radio et la télévision est élevé dans un pays, plus la presse de ce pays jouit d'une grande liberté.

Des différences marquées existent cependant d'une région à l'autre : dans les pays nordiques et en Albanie, par exemple, les citoyens manifestent une grande confiance à l'égard des médias traditionnels, alors que les habitants d'Europe orientale ont tendance à se fier davantage aux réseaux sociaux et à Internet.

Roberto Suárez Candel, Responsable de la stratégie et de l'analyse médias à l'UER, déclare : "Les conclusions de nos travaux de recherche montrent que le public est très attaché à l'impartialité et la qualité des médias. Les médias de service public jouent un rôle important sur ce plan et considérés dans leur ensemble, nos Membres apportent une contribution incontournable à la société. Notre étude souligne également le rôle que jouent nos Membres dans la défense des valeurs démocratiques et de la liberté des médias."

Le rapport "Trust in Media 2018", rédigé sur la base des données publiées dans le 88e sondage Eurobaromètre, donne un aperçu de la perception qu'ont les Européens de la fiabilité des différents types de médias. Ce sont près d'un millier d'entretiens qui ont été réalisés dans le cadre de ce sondage, dans les 33 pays couverts par l'étude.

"Trust in Media 2018" est disponible ici (vous devez vous inscrire sur le site ebu.ch pour pouvoir télécharger l'intégralité du rapport).

Liens intéressants

Trust in Media 2018

Contact detail

Claire Rainford
Responsable de la communication
+41 22 717 2321
rainford@ebu.ch
LinkedIn