Les enjeux

Le spectre, ou spectre radioélectrique, est la gamme des radiofréquences électromagnétiques utilisée pour la transmission sans fil des données. Il se compose des différentes gammes de radiofréquences qui, divisées et attribuées, transportent tous les signaux de transmission de données par voie hertzienne : radio, télévision, wi-fi, téléphonie mobile, Internet, microphones sans fil, communications par satellite, etc.

Le spectre radioélectrique est désormais une ressource rare en raison du recours accru aux technologies sans fil, en particulier pour le trafic de données mobiles. Les radiodiffuseurs ont consenti des investissements substantiels qui ont permis d’augmenter le choix et la qualité des programmes proposés aux téléspectateurs, tout en libérant une part importante du spectre utilisé jusqu'alors en faveur des opérateurs de télécommunications mobiles. Cependant, la diminution des ressources du spectre allouées jusqu'ici à la radiodiffusion risque de compromettre l'avenir de la télévision numérique et d'entraver l'accès universel aux médias de service public.

Obtenir une quantité de spectre suffisante pour couvrir les besoins de la télévision numérique terrestre

Les médias de service public mettent leurs chaînes à disposition sur toutes les plateformes TV - télévision numérique terrestre (TNT), satellite, câble et Internet. La TNT reste néanmoins le mode de diffusion le plus efficace pour veiller à ce que la télévision en accès libre reste disponible pour le plus grand nombre. En raison de ses propriétés techniques, la TNT doit pouvoir disposer de fréquences se situant dans la bande UHF.

Préserver le dynamisme du paysage audiovisuel européen

La présence dans le paysage audiovisuel d'un mode de distribution aussi efficace et économique que la TNT garantit une très large audience aux programmes et services d'intérêt public. Ceci s'accompagne d'avantages économiques, sociaux et culturels importants:

  • La TNT assure la diversité culturelle grâce à une large diffusion des œuvres audiovisuelles européennes.
  • Elle permet de bénéficier des tout derniers services numériques de télévision (programmes à la demande, "touche rouge", interactivité), ainsi que des normes de qualité d'image les plus perfectionnées (4K, 3DTV).
  • Elle offre une couverture impartiale de l'actualité et des informations de qualité à tous.
  • La TNT encourage l'innovation et la concurrence sur les prix à la consommation face aux autres systèmes de réception nécessitant un abonnement (câble, satellite, TV sur IP).  

Une approche éprouvée pour l'attribution future du spectre

Les fréquences UHF sont aujourd'hui très convoitées avec l'essor de l'Internet mobile. Cette croissance est certes prévisible, mais elle est aussi souvent considérablement exagérée. Il importe de tenir compte des considérations suivantes lors de la prise de décisions concernant l'attribution de certaines fréquences UHF aux services Internet mobiles :

  • Fiabilité des prévisions : des études récentes ont montré que selon les chiffres, la croissance future du trafic de données mobiles fournies par le secteur lui-même a été surestimée.
  • Succès du wi-fi : le wi-fi véhicule la plus grande partie des données parvenant aux smartphones et tablettes, offrant des capacités élevées et une réception à moindre coût, notamment pour les services à grand volume de données tels que le streaming de programmes audiovisuels ou le téléchargement.
  • Utilisation inefficace : les opérateurs de téléphonie mobile disposent déjà de très larges bandes de spectre, dont certaines restent inexploitées ; ils exploitent par ailleurs des réseaux 2G et 3G inefficaces en termes d'utilisation du spectre.
  • Autres solutions: une demande accrue de la part des opérateurs mobiles pourrait être satisfaite au moyen de plusieurs autres gammes de fréquences (bande L, 2,3 GHz, 2,6 GHz), en revanche inadaptées à la TNT.
31 juil. 2020
EBU responses to BEREC’s consultation on the “5G Radar” and the “Guide to the BEREC 5G Radar”.
The EBU's input to the public consultation on the draft ‘Guide to the BEREC 5G Radar’ and ‘5G Radar’
20 juil. 2018
Réponse de l’UER à l’ébauche de l’avis WRC19 du GPSR
Réponse de l’UER, de juillet 2018, à l’avis (PROJET) du Groupe de la politique du spectre radioélectrique (GPSR) sur la Conférence mondiale sur la radiocommunication de l’UIT-R de 2019. (Document en version...
19 juil. 2018
Wider Spectrum Group - Réponse au projet d’avis du GPSR sur la Conférence mondiale sur la radiocommunication 2019 de l’UIT-R
Réponse du Wider Spectrum Group (WSG) au projet d’avis du Groupe de la politique du spectre radioélectrique (GPSR) sur la Conférence mondiale sur la radiocommunication 2019 de l’UIT-R. Le WSG rassemble...
06 janv. 2018
Réponse de l’UER à la consultation du GPSR sur la 5G (deuxième avis sur les réseaux 5G).
Il s’agit de la réponse de l’UER, de janvier 2018, à la consultation sur le deuxième avis du Groupe de la politique du spectre radioélectrique (GPSR) sur les réseaux 5G. Cette consultation s’inscrit dans...
29 sept. 2017
Réponse de l’UER à la consultation du GPSR sur la PMSE
Le Groupe de la politique du spectre radioélectrique (GPSR) a émis un projet d’avis sur une stratégie à long terme pour les besoins futurs en spectre et l’utilisation des applications audio et vidéo sans...
Prises de position
26 juil. 2016
Réponse de l’UER à la consultation du GPSR sur les aspects liés au spectre pour les systèmes sans fil de prochaine génération (5G)
Réponse de l’UER, de juillet 2016, à la consultation publique sur le projet d’avis du Groupe de la politique du spectre radioélectrique (GPSR) sur les aspects liés au spectre pour les systèmes sans fil...
montrer tout